sans gluten

Zero Blabla

Un conte de kifs zéro blala

Article

Je préfère les contes de kifs aux contes de fée. Ils finissent bien aussi, mais moins par magie que par appréciation réciproque et travail. En voici un. Une marchande s’étiolait dans sa brocante. Les clients ne venaient plus autant qu’avant. L’ennui se cognait à  l’inquiétude. Pour faire passer le temps, elle agitait ses doigts : peinture, couture,…