Journal de jeune jour 3

10 jours sans manger – jour 3

Article
Laisser un commentaire 4

J’ai bronzé dans la nuit. Il a plu dru sur Uberlingen, du soir au matin, mais au réveil, j’avais le teint d’une rose caramel.

Stupéfaction, satisfaction.

Le voyage de mon organisme commence à produire des résultats visibles de dehors. Bon, mon enthousiasme a vite été supplanté par les désagréments d’un nouveau sévice hydraulique à 8h00. Plus de 10 l d’eau, toujours par les mêmes voies. Ca ne m’a pas plu. Ni pendant, ni après. Je me suis traînée jusqu’à mon lit où je me suis endormie direct et réveillée une heure plus tard, passablement remise.

Pour fêter cela, j’ai tenté la thérapie Röder, un truc à eux ici qui vous gratte le cerveau avec un coton tige XL introduit par le nez. Ouch, pas plu non plus. J’ai éternué pendant les 20 minutes qui ont suivis en regardant voler ma matière grise.

Je crois que si on entre par mon nez, on peut désormais se regarder dans mes intestins propres comme un miroir.

Demain, je me calme en découvertes gastriques.

Je vais m’en tenir au tourisme bien classique, découvrir la région et ses champs de fleurs de printemps. La promenade du jour était silencieuse. On marche beaucoup plus vite quand on ne parle pas, car du coup, on marche. Ca m’a bien décrassée de quelques colères que je sentais poindre. Ce soir j’ai retrouvé en plus de ma mine, mon humeur de pissenlit de saison.

Oui, parce qu’un pissenlit ça se MANGE. C’est bien plus intéressant qu’une rose.

Je sors d’une démonstration de cuisine. Recettes et tours de main totalement à jeun. Là je reconnais, ça n’est pas très facile. Un pensionnaire derrière-moi a annoncé vouloir épouser une salade, mes glandes salivaires auraient pu arroser le jardin. Exercice de volonté : sacrifier le plaisir immédiat pour un bénéfice ultérieur. C’est une bonne compétence à avoir. Vérifié, je l’ai. Je salue le stoïcisme de mes co-jeûneurs, la pression du groupe aide à se retenir.

 Jour 2

A lire aussi

Journée-Mondiale-du-Bonheur-florence-servan-schreiber

Journée Mondiale du Bonheur – Top Santé

C’est quand le bonheur ? demande la chanson. Les Nations-Unies ont décidé que ce serait aujourd’hui en proclamant le ...

Pour vivre le printemps, nous ne pouvons plus que l’attendre, nous allons devoir l’être.

Etre le printemps

Espoir : le soleil à Paris Journée ensoleillée et gantée à Paris. Marathoniens croisés en petite tenue, mais eux ...

Supercollectif : La nouvelle puissance de nos intelligences

Les experts vont pouvoir réviser leurs prévisions, car la concurrence est en marche. En effet, nos cervelles agglutinées sont en ...

4 commentaires sur “10 jours sans manger – jour 3”

  • 12 clés pour réussir son jeûne - 3 kifs par jour par Florence Servan-Schreiber dit :

    […] 10 jours sans manger : Jour 1, Jour 2, Jour 3, Jour 4, Jour 5, Jour 6, Jour 7, Jour 8, Jours 9 et […]

  • 10 jours sans manger – jour 4 dit :

    […] Jour 3 […]

  • dRoz dit :

    …..Et qui dira que le jeûne rend triste ?…..
    Bonne continuation !!!

    • Florence Servan-Schreiber dit :

      ça, ça continue, et bien ! Merci.

Commenter