Dernière saison

Article
Laisser un commentaire 6

BAN-mes-recettes-saison-3Mon petit doigt me dit que cette saison d’émissions est à déguster. Un peu comme si on reprenait une dernière cuillère de dessert, si vous voyez ce que je veux dire.

Mais une porte qui se ferme en ouvre toujours une autre, quand on n’aime pas rester sur le palier. Et avec la cuisine, je ne risque pas de traîner dans l’escalier. Il y a trop urgence à savoir se faire du bien, à apprendre à choisir, à comprendre tout ce qui se contredit, à décider ce qu’on aime et qui on a envie d’écouter.

Je me sens , moi-même bombardée par tellement d’informations qui toutes ne disent pas la même chose. Les pesticides et les OGM, ça j’ai compris, l’aspartame aussi, j’en ai fait mon affaire. Les dernières études lui incombent l’augmentation de notre masse graisseuse,en plus de tous les doutes qui planent à son sujet.

Bref, manger, de nos jours, est presque un sport. Mais c’en est un que l’on a particulièrement besoin de faire en toute quiétude et c’est pour cela que je continuerai à jouer avec la nourriture. Pour que nous ne perdions ni le goût, ni la tête, ni le plaisir de partager tout cela avec ceux que nous aimons.

Alors venez profiter encore un peu de Mes recettes qui font du bien, car je peux vous dire que cuisiner ensemble est l’une des choses qui nous fait du bien à tous les coups.

Merci.

 

A lire aussi

La journée mondiale du bonheur

Retour sur les 3 kifs par jour dans l’émission de Stéphane Couraud sur France Bleu Azur. Notre bonheur dépend-il ...

Could you be loved

Un projet remis dans un dossier d’inscription à l’université par Cesar et Angèle, frère et soeur asia-trotters. Ils ont ...

La surprise d’Anna

Ce soir, grande occasion. Nous fêtons l’anniversaire de Larry, mon co-cuisinier du dimanche. Larry est celui de mes voisins ...

6 commentaires sur “Dernière saison”

  • EKUE dit :

    Je cite d’après Florence; » cuisiner est l’une des choses qui nous fait du bien ».Mon expérience personnelle pour la maison ou j’habitait avec ma mère à LOME(TOGO) en 1996.J’étais en colonie de vacance quittant Paris pour la formation black star line en musique;La mère m’a laissé le conseil de cuisiner beaucoup quantitatif.Génétiquement il y a les accouchements nourrit avec ADN et de même les accouchements nourrit du même substitut génétique.Je pense qu’a l’âge majeur de 18 ans l’être humain devient très sûr spontanné de tout ce qui doit le nourrir et l’alimenter.Nous pourrons donc savoir le régime alimentaire allégé,varié et équilibré.

  • Patricia dit :

    Vivement jeudi, ça donne envie !!

    Merci Florence

  • nathalie dit :

    j adore vos émissions j apprends beaucoup de choses merci a vous

  • Dominique dit :

    Chère Florence, joie et gratitude ! je suis sure que vos plats sont aussi délicieux que vos posts. Ne changez rien…Vous êtes parfaite 🙂

  • Claire de Buttet dit :

    Merci Florence pour ce petit article aux saveurs d’automne mais pourtant charmant et frais comme le printemps !
    Vous lire et vous suivre est toujours un régal ! Alors je ne m’en prive pas tout comme de vos recettes ! Rentrons ensemble dans la gratitude attitude !

  • farfalla dit :

    quelle femme formidable…. je me delecte de chaque nouveau post… je m’empresse de le lire…. c’est chaque fois une joie de vous lire florence… vous etes vraiment une femme formidable et les gens qui vous cotoient ont de la chance de vous avoir, et vos enfants ont la meilleure maman du monde. merci pour tout ça et pour le reste ^^

Commenter