Florence Servan-Schreiber nous ouvre les portes de la psychologie positive.
Fidèle à sa nature espiègle, Florence Servan-Schreiber est toujours escortée de petits jouets et montres haut en couleur. Parmi ses autres passions, la psychologie positive, qui a fait d’elle la professeure de bonheur que nous connaissons. La cuisine, aussi, pour la sensation de contrôle et la créativité. Le yoga, pour le lâcher-prise.

Par Emilie Drugreon

301015-Yoga-Journal-Page 1

 

 

 

 

Interview de Florence Servan-Schreiber

 

 

 

 

 

Publié le 2 novembre 2015

Étiquettes : , , , , ,

A lire aussi

Coup de cru

Voci une critique croustillante de mon émission par Renaud Machart, du Monde. C’EST À VOIR | CHRONIQUE – 29 ...

Converger

Il a fait nuit presque toute la journée, aujourd’hui. Mon TGV traverse une France grise, givrée et inondée. Je ...

J’ai besoin de vous

Dans son formidable livre Supercollectif, mon cousin Emile Servan-Schreiber démontre la puissance de la diversité des opinons, regards et ...

Commenter