De Thanksgiving au diner de kifs !

Thanksgiving 2015

Article
Laisser un commentaire 2

Mercredi, je me suis sauvée de Paris.

Même si le moment était bien choisi pour aller sentir une autre atmosphère, c’était un voyage prévu. Je suis partie fêter Thanksgiving à la source, aux Etats-Unis, à NY. J’ai un faible tout particulier pour cette célébration. Je ne la connaissais pas avant d’aller faire mes études en Californie. Le mois de novembre approchait et je ne me doutais de rien. Inconsciente de l’exode à venir. Et pourtant, le dernier mercredi de novembre, les américains se jettent dans les aéroports et sur les routes pour retrouver leurs familles. Et le jeudi, c’est l’orgie. C’est l’équivalent de Noël chez nous, que nous passerons toujours de préférence ensemble.

Loin de chez moi, en 1983, j’ai reçu l’appel de Norma, une connaissance de ma mère. Elle me proposait de venir passer les 4 jours de ce week-end archi férié chez elle, à San Francisco. Accepté. J’ai pris ma copine, expatriée elle aussi, sous le bras et nous avons roulé vers le Nord.

A partir de là, tout a changé.  Comme un rendez-vous qui m’attendait. Sa maison était une splendeur pour l’étudiante parisienne que j’étais. Bohème et rafinée comme les aiment les esprits libres de Californie. J’y ai vu ma première dinde XXL. Des amis joyeux qui avaient le double, voir le triple de mon âge. Mais surtout j’y ai rencontré Norma, élue immédiatement marraine américaine. Nous sommes devenues profondément amies, we were family.

Ce premier Thanksgiving a aussi été mon premier contact avec la gratitude ritualisée. Je ne savais pas encore que les kifs viendraient. La psychologie positive n’existait pas. Mes études terminées, je suis rentrée vivre en France et petit à petit nous nous sommes approprié cette joyeuse cérémonie. Transformée en Dîner de Kifs.

Norma est morte il y a 7 ans et je n’avais jamais mangé de Turkey ailleurs que chez elle, en Amérique. Mais comme depuis cette année deux tiers de mes enfants y vivent, pour ne pas fêter cette gratitude sans eux, je suis partie à leur poursuite. Nous reconstituons notre famille là-bas, le vrai jeudi prévu sur le calendrier, le menu cette fois là vraiment traditionnel. Un vrai Thanksgiving à l’américaine.

Happy Thanksgiving à ceux qui le fêtent.

 

A lire aussi

La chasse au trésor : des livres de psychologie positive posées dans Paris pour la journée du bonheur #happyday

#happyday 2017

Distribuer du bonheur La journée internationale du bonheur, International Happiness day était officiellement lundi dernier #happyday. Vous le savez certainement ...

Confidentielles

Confidentielles s’est refait une beauté. La maquette est réussie. Beaucoup de légèreté ! Et en réouverture, la  gazette s’est très ...

Etre heureux au travail? Challenge accepté ! En interview pour RCF

Avant mon intervention pour le Forum Ecobiz à Grenoble, je réponds aux questions de RCF Isère autour du bonheur ...

2 commentaires sur “Thanksgiving 2015”

  • anne-marie dit :

    Bonjour Florence, je ne connais pas cette fête Thanksgiving. J’ai bien compris le « Thanks » remerciement et donner; 2 mots qui me parlent.
    Je vais me renseigner et je me promets d’en faire une tradition familiale.
    J’ai introduit auprès de mes petits enfants (j’en ai 10) le plaisir d’exprimer chaque soir les kifs que nous appelons « les petits bonheur »
    Nous notons aussi les compliments et sommes les champions du MERCI donné ou reçu. Enfin tout ce qui éclaire une journée.
    Je te remercie pour ta chronique de fin de semaine que j’attends toujours avec impatience. Merci pour ce partage, merci pour le temps que tu prends pour nous. Merci d’être là, toujours au bon moment.
    Merci Anne-Marie

  • Anne-Liesse dit :

    Moi aussi, j’ai de doux souvenirs de Thanksgiving américains quand j’étais étudiante à l’Université du Kansas. D’abord, dans ma famille d’accueil du Rotary puis chez ma meilleure amie américaine (qui l’est restée ;-).

    J’ai comme toi un profond attachement à cette célébration et aime cet esprit de gratitude… qui est devenue chez moi, grâce à tes kifs et ceux d’autres aussi, un vrai rituel de bien-être. En ces temps troublés, je ne connais guère mieux…

    Happy – belated – Thanksgiving, Florence! Et merci pour tes partages, toujours positifs, d’outils ou d’expériences. Long live Gratitude!

Commenter