J’élève mon enfant du mieux que je peux… et c’est déjà bien !

Article
Laisser un commentaire

Isabelle Pailleau a été ma complice lors de l’aventure de la Fabrique à Kifs. Psychologue du travail et des apprentissages, elle est la co-fondatrice de la Fabrique à Bonheurs, un organisme de formation et d’accompagnement pionnier de la pédagogie positive. Elle se penche aujourd’hui sur notre rôle de parent, éleveur et éducateur. L’occasion de la questionner sur l’étendue de notre mission parentale.

Notre échange à l’occasion de la sortie de son dernier livre : Elever mon enfant du mieux que je peux… et c’est déjà bien ! (ed. Eyrolles, 2021)

 

Isabelle, comment lever le tabou de la difficulté d’élever des enfants ?

En osant en parler et en partageant ses difficultés personnelles. Il faut arrêter avec le mythe des parents parfaits qui peuvent rester zen en toutes circonstances, contrôlant à merveille leurs émotions. Ça n’existe que sur Instagram, pas dans la vraie vie.

Si chaque parent pouvait être authentique et témoigner de ses difficultés, sans peur d’être jugé, la pression sociale serait moins forte et il y aurait des soupapes d’échanges et de soutien entre parents.

 

Peut-on se préparer à devenir parent ou aider quelqu’un à s’y préparer ?

Oui bien sûr. Il est essentiel que les futurs parents soient au point sur les connaissances de base de l’enfant à venir et en actualisant les informations au fil de la croissance de l’enfant.

Notamment le développement neuro affectif ou les derniers apports en neuro éducation pour éviter, par exemple, de prendre les colères, les oppositions, les « crises » pour des attaques personnelles, ou pour le dessein machiavélique de leur bambin, alors qu’elles font simplement parties du développement naturel de l’enfant.

 

Est-il possible d’échouer ?

A moins d’être campé sur une position supérieure rigide de « parent qui sait tout mieux que tout le monde » et de mettre en place de grosses bêtises éducatives, il n’est pas possible d’échouer. On fait du mieux que l’on peut, imparfaitement, avec les circonstances du moment et en se branchant toujours à l’amour que nous portons à nos enfants et il n’y a pas d’échec ou de réussite. Il y a juste une jolie relation que l’on construit au fil du temps.

 

Et toi, quelle parente es-tu ?

J’ai d’abord été une maman stressée et épuisée, avec des enfants proches en âge, car trop dans la peur de faire ou dire des choses irréversibles pour le développement harmonieux de mes enfants. Un petit syndrome de la Déesse 🙂

Et puis je suis allée travailler mes peurs et mon histoire chez le psy et je me suis largement détendue. Je les ai laissés déployer leurs petites ailes. Je suis donc une maman Croix-Rouge qui débarque en cas de pépin et une maman qui rigole beaucoup avec ses enfants. J’ai de la chance, on se marre énormément car ils ont un sens de l’humour de dingue.


Résumé du livre :

Les clés d’une parentalité heureuse (pour des enfants heureux)

Comment être un bon parent sans le mode d’emploi de votre enfant ? Comment lui offrir un cadre sécurisant pour qu’il s’épanouisse ? Comment exercer son autorité avec bienveillance ? Comment l’aider dans son parcours scolaire, s’il rencontre des difficultés ou que l’heure des devoirs devient un enfer ?

Autant de questions qui seront traitées dans ce livre passionnant et riche en conseils et en témoignages. Au fil des pages, ce guide vous accompagnera dans votre rôle de parent – certainement le plus difficile au monde ! -, de la naissance de votre enfant jusqu’à son adolescence. Isabelle Pailleau partage ici les doutes, les craintes, les joies, les émerveillements de son bilan de parent et son expérience de thérapeute familiale. Elle détaille les derniers apports des neurosciences et de la psychopédagogie positive pour faire de vous des parents du XXIème siècle, aimants, heureux d’être parents… et qui font de leur mieux !

 

Commander le livre

 

Publié le 12 novembre 2021

Étiquettes : , , , , , ,

A lire aussi

Cultiver l’optimisme

Marie France : Extrait de 9 clés pour sortir du lot, par Laurence Cochet – Février 2011

Madame Kif

Ce n’est pas moi qui m’appelle ainsi, mais Laurence du magazine Esprit Yoga. Je réponds avec plaisir à ses ...

interview par Valérie Expert dans Ca nous concerne

La Fabrique à kifs sur LCI

Nous étions invitées avec mes complices à parler de notre masterclass La Fabrique à kifs, le 6 avril 2016 ...

Commenter