In love with Brené

Article
Laisser un commentaire

Son prénom est unique

À mi-chemin entre Béa et René il permet de l’identifier immédiatement. Brené Brown est chercheuse à l’université d’Austin et la plus grande spécialiste de la honte, de la vulnérabilité, de l’empathie et du courage, dont elle dissèque les mécanismes et conséquences depuis plus de 20 ans. 

Son Ted Talk sur le pouvoir de la vulnérabilité a été vu par plus de 9M d’entre nous, signalant bien l’universalité de cette émotion et notre besoin d’y puiser quelques avantages. 

Autrice de plusieurs ouvrages sur ses sujets, c’est aujourd’hui Netflix qui a décidé de capter sa conférence sur l’appel du courage. J’ai lu les livres de Brené et donc déjà croisé ses propos. Mais de l’entendre, comme si j’étais à mon tour en face d’elle dans ce grand théâtre a été un régal. 

Elle est drôle ! Mais tellement drôle !

L’heure que l’on passe avec elle est à mi-chemin entre le stand up et les conclusions de laboratoires. On assiste aux difficultés de sa fille en compétition, à une engueulade emblématique avec son mari en maillot de bain, à son remède instantané à l’embarras, et à ses angoisses existentielles. Elle m’a fair rire, m’a serré la gorge et bien cueillie à plusieurs reprises.

Le cœur de son message est qu’il n’y aura aucun courage sans vulnérabilité, et réciproquement. Que plus nous serons aux rendez-vous de nos vies, plus nos allons nous tromper, découvrir l’inconfort et prendre des coups. Car la vulnérabilité n’est pas une faiblesse, mais le pari de l’incertitude et une exposition émotionnelle.

Elle parle aussi des critiques et de la violence si facile à exprimer aujourd’hui par les réseaux sociaux. De la tendance qu’ont des individus qui ne tentent jamais rien de critiquer et bafouer ceux qui montent au filet  : exposés, vulnérables, mais courageux.

Elle illustre l’importance de choisir la joie, et celle de retrouver le temps de ne rien faire d’utile.

Sa conférence peut s’écouter en marchant, en mouvement

Car elle ranime la part courageuse de chacun d’entre nous. Le coeur qui aime, le créateur, l’individu au sein de sa tribu ou juste de son bureau.

Etre vulnérable est difficile, dangereux et fait très peur. Mais n’est pas aussi difficile, dangereux et effrayant que de se réveiller un jour en réalisant qu’on n’est jamais monté au filet et que le match de la vie est déjà terminé. 

L’appel du courage :  The call to courage

Et si vous préférez la lecture :

             

A lire aussi

Famili

Oui, le bonheur ça s’apprend ! On rêve tous de voir nos enfants croquer la vie à pleines dents ...

Le blog des paresseuses

C’est quoi ton kif ? Ceci n’est pas l’apostrophe d’un élève de lycée à un autre, mais bel et ...

Envie de maigrir ? Mettez-vous à la pétanque

Le printemps est souvent synonyme d’envie de renaissance. Se reprendre en main, physiquement ou moralement. On y croit, on ...

Commenter