Atelier d'écriture Ecrire le meilleur de soi avec Florence Servan-Schreiber

Ecrire le meilleur de soi en 2018 : un atelier en ville

Article
Laisser un commentaire

Vous aimez écrire ? Alors ouvrez bien vos mirettes.

Car écrire nous rend heureux.

Écrire pour soi, aux autres, pour être lu ou non… tous les cas de figure peuvent contribuer à notre mieux être.

Le pouvoir de l’écriture

La psychologie positive s’est lourdement penchée sur la question et 250 études ont démontré le pouvoir des mots alignés sur notre santé physique et psychique.

Tout le monde n’aime pas écrire, et ce n’est pas grave. Certains dessinent ou racontent, et tireront de leurs histoires les mêmes bénéfices. Mais se caler devant une feuille blanche incite notre cerveau à se mettre en ordre. Pour le meilleur.

Un atelier en ville

Alors on va s’y mettre. Fanny Dalbera animera le prochaine Atelier d’écriture, en ville, de la 3 kifs académie le samedi 10 mars 2018 : Écrire le meilleur de soi.

C’est un atelier d’une journée (10h-17h) pendant lequel vous écrirez, lirez, donnerez et recevrez du feedback. Il n’y a que 8 places, pour que vous ayez le temps de travailler.

L’atelier se tiendra dans un endroit mystère et intime à Paris 9è, révélé à ses seuls participants.

Nul besoin d’être expert en quoi que ce soit, Fanny vous donnera des instructions pour guider vos textes et voyager au coeur de votre singularité, de votre histoire et de vos espoirs. Vous pourrez y participer quel que soit votre style, votre orthographe ou votre écriture. Ecrire avec ses pieds est aussi bienvenu puisque ce qui compte est bien d’écrire.

 

Découvrir l’atelier

M’inscrire

 

 

 

 

A lire aussi

Professeure de Bonheur au JT de TF1

Un sujet sur les nouveaux professeurs de bonheur ! Voici le segment qui présente mon travail d’auteure de livres ...

Il a eu lieu, ce dîner de kifs

C’est pour moi suffisamment émouvant pour le souligner. Ce qui a commencé à la maison avec mes propres enfants ...

Dernier atelier de l’année

Les vacances commencent à la fin de la semaine et j’ai choisi d’en prendre. Sous une forme particulière, j’en ...

Commenter