FloPour la faire courte, je me suis embarquée dans une aventure qui me met bien la pression.

J’ai accepté de courir lors de la Course de héros dont l’objet est de récolter des sous pour des associations. J’ai accepté de sortir ma cape et mes baskets pour l’Association « Josephine – Pour la beauté des femmes.« 

Créée par Lucia Iraci, Josephine s’adresse  » à toutes les femmes qui n’ont pas un travail ou un logement, aux femmes victimes de violences, à celles qui se trouvent dans cette spirale qu’est l’esclavage moderne, à celles qui se retrouvent en précarité momentanée et, plus généralement, à toutes les femmes que la vie n’a pas épargnées.

Pour ces femmes, en effet, prendre soin d’elles et se faire belles, n’est plus une priorité. Les problèmes ne s’arrêtent pas à la sphère professionnelle, ils affectent également leur vie personnelle. La précarité ne se réduit pas à la pauvreté, elle se manifeste souvent dans l’instabilité et la rupture d’un parcours. L’implacable mécanisme de l’exclusion se met en marche. Or, qu’il soit question d’émancipation, de réinsertion ou de relation aux autres, un travail sur l’estime de soi est indispensable. » 80% des pauvres sont des femmes.

Alors, ma mince contribution est de m’engager à courir 6 km au moins de juin prochain et de solliciter dans ce cadre là, votre soutien. Deux formes de participation sont possibles :

  1. Faire un don, aussi petit ou géant soit-il ici.
  2. Partager cette page avec le plus de gens possible.

Vous pouvez choisir de faire l’un, l’autre, ou les deux. Bien évidement, cet argent tombe directement dans les caisses de Josephine.

Pour la confidence, j’ai beaucoup ralenti mes entrainements depuis 1 an . Franchir 6 km est, vue d’ici, une torture complète. Mais comment, l’année de Power Patate et de ses super pouvoirs ne pas accepter de dépasser ma peur et ma flemme. Je lance ici mon sac par dessus le mur  en m’engageant à terminer cette course. Et comme faire du bien fait du bien, je vous propose, en plus, de faire le choix de nous aider.

Et puis seul on va plus vite, mais ensemble on va plus loin.

 

 

 

 

A lire aussi

Butin de sens

Un butin est ce que l’on rapporte d’une victoire. Mon adversaire ici serait le temps. Mais butin décrit aussi le produit d’une longue recherche, d’un ...

Diner de Kifs, un livre de Florence Servan-Schreiber

Dîner de kifs vu par Coeur, corps & tête

Une très jolie critique du livre Diner de kifs sur le blog de Julie Cœur, corps & Tête. #merci Ça ...

D8 – Le grand 8

Ce matin, j’ai passé une partie de la matinée sur le plateau du Grand 8, émission en direct, en ...

8 commentaires sur “A l’aide”

  • En corps dit :

    […] accepte l’idée. Dans une semaine, je suis inscrite à la course des héros. Je hais la compétition, mais je kiffe la participation. Alors j’y vais. Pour me rappeler […]

  • youpi dit :

    Génial ! Bravo!!! très belle initiative!

    Allez….. toutes à nos baskets pour cette belle aventure 😉
    Avec grand plaisir je relais l’information.
    Belle préparation à vous.

  • Sandrine dit :

    Waouh ! Bravo et merci Florence de montrer l’exemple !
    Je vous suis dans cette opération, je fais aussi la Lorientaise, course rose en octobre à Lorient, contre le cancer du sein…
    Du coup, je me trouve une deuxième occasion de courir pour moi et pour les autres !
    Gratitude
    Alors à vos baskets !

  • coquillette dit :

    Merci Florence pour cette belle et motivante initiative ! Je relais l’information et vais me renseigner davantage sur cette course et cette association ! Enjoy et bon entraînement ! 🙂

  • coquillette dit :

    Merci Florence pour cette belle et motivante initiative ! Je relais l’information et vais me renseigner davantage sur cette course et cette association ! Enjoy et bon entraînement ! 🙂

  • Elise V dit :

    Bonjour!
    Je ne suis pas du tout une courreuse mais j’ai participée a la course des héros l’année derniere. L’ambiance est vraiment sympa je l’ai fais en alternant petite course et marche et j’etais contente de moi. Tu vois de tout des parents qui courent pendant que les enfants suivent a vélo, des parents qui poussent leurs enfants dans des fauteuils adaptés. Des gens qui font la course en marchant. Il y a vraiment de tout et des déguisements. Bon courage c’est vraiment sympa a faire!

    • Floss dit :

      Oh mais quel réconfort. L’objectif est absolument d’arriver au bout.

  • Gaboriau dit :

    Belle initiative!

    Je relais pour aujourd’hui et on en parle le 5 avril prochain…

    Bon entraînement en attendant,

    Bien à vous,

    Anne

Commenter