Camille, Florence, Jean-Louis, Eric et Pascaline Servan-Schreiber

« En France, 198 personnes sont décédées du nouveau coronavirus ces dernières 24h. Au total 52 325 décès ont été recensés depuis le début de l’épidémie. »  Comme vous, je lis ces chiffres chaque jour dans mes écrans. Sauf que parmi ces dernières statistiques était comptabilisé mon père.

La seule particularité de son décès, par rapport aux autres parents, frères et sœurs emporté·es en 2020, est qu’il a fait les titres des journaux. Le Jean-Louis Servan-Schreiber mentionné était un patron de presse, salué pour ses réalisations et diverses positions.

Mais l’homme auquel j’ai dit aurevoir, sous le néon d’une formidable unité de soins intensif ce samedi soir, s’appelait simplement pour moi Papa et avait les mains les plus douces du monde. En le voyant enfin en paix, libéré des obligations d’oxygénation, je me suis sentie toute petite fille et femme à la fois. Je l’ai embrassé, sur le front comme il le faisait lorsque c’est moi qui partais en voyage, consciente que mon statut de mortelle venait de progresser d’un cran.

Papa m’a transmis le goût de la famille, de l’unité, du choix des mots, de l’action, de la beauté, de la construction et de la liberté. Il trouvait la sienne dans une immense ritualisation, ponctuant ses journées de moments précis qui ont conféré à lui donner une forme éblouissante, une élégance travaillée, une disponibilité organisée, et un chapelet de réalisations inspirantes et visionnaires.

Il a brillé dans un métier et un domaine qui s’éteint en même temps que lui sans jamais y avoir été dépassé. Il m’a souvent propulsée plus loin que je me se serais sue pouvoir aller et j’ai adoré faire le contraire de ce qu’il me demandait.

L’âge venant, j’ai senti, vu et entendu son cœur prendre de plus en plus de place dans ses préoccupations, ses questions et ses relations. Et parce que sa vie a été longue, j’ai connu plusieurs hommes en lui : l’exigeant, le bienveillant, le tendre, le patron (il a été le mien pendant un temps), le philosophe et enfin celui qui voulait simplement qu’on lui tienne la main, pour juste se sentir bien.

Papa a été un homme hors normes diront certains, mais pour moi il était normal, comme le sont toutes les personnes disparues dont les médias ne parlent pas. Le cycle de nos vies à tous est bousculé par ce virus. Ma famille a toujours été inscrite dans l’histoire de son pays et de son siècle en suivant le cours du monde, avec ses rires et ses larmes, ses guerres et maintenant ses pandémies. Je l’aurai bien gardé un peu plus longtemps, mon Papa, mais inscrit comme il l’était dans son époque, son destin en a décidé ainsi.

Publié le 4 décembre 2020

A lire aussi

L’écriture permet-elle de s’épanouir ?

J’en parle avec Johann Guérin et ses auditeurs, sur France Bleu dans l’émission Les p’tits bonheurs. Ecrire pour soi ...

Qui est Dom. A ?

Qui est Dom. A ? C’est une artiste proteiforme. Pour vous remercier de ces 5 dernière années passées ici ...

vacances Autrement : podcast Europe 1

Europe 1 – les vacances

J’étais invitée sur Europe 1 le 21 juillet par Roland PEREZ pour son émission Europe 1 à votre service.  L’émission était consacrée ...

66 commentaires sur “Papa”

  • Corine dit :

    Chère Florence ,
    Je vous envoie mes affectueuses pensées à vous et pour votre cher papa ,
    ” comme un papillon á une étoile “.
    De tout coeur avec vous ,
    Corine

  • jean josé PHILIPPE dit :

    Chère Florence
    toutes mes sincères condoléances à vous et votre famille.
    Que les pensées et les ondes de lumières vous accompagnent.
    Chaleureusement
    J José

  • Aurelia dit :

    Quelle tristesse…perdre ses parents est ds l’ordre des choses, et c’est pourtant une grande souffrance et épreuve. Merci pour cette lettre d’amour que vous partagez avec nous, elle est personnelle et universelle en même temps. Bcp se retrouvent un moment ou un autre dans ce que vous écrivez , ou bien ressentent votre peine.Toutes les semaines, votre newsletter m’apporte un sourire , une jolie distraction ou une information intéressante. Je vous souhaite bcp de courage.

  • Mlaure Vasseur dit :

    Chère Florence
    Votre message est émouvant et j’aurai bien aimé avoir un père tel que le vôtre. Je vous présente toutes mes condoléances pour ce père qui devait être bien fière de vous.
    Plein de courage pour cette épreuve

  • Hubert Nasser dit :

    Je nous revoie à Bordeaux pour l’Université des cheveux blancs : vous, Jean-Louis, Perla. Il y avait tant d’amour. Mon amitié et ma tendresse se joignent à tous ces messages . Nous sommes si nombreux à penser à vous.

  • Maria dit :

    Chère Florence
    Que vous dire si ce n’est que j’ai été très touchée d’apprendre le décès de votre papa et vous présente toutes mes condoléances.
    De tout cœur avec vous.

  • Sophie dit :

    Florence

    J’ai été très touchée en apprenant le décès de votre Papa.
    J’ai pensé à vous bien sûr mais aussi à son épouse Perla avec laquelle il formait un couple si inspirant.
    Je suis aussi très touchée par l’hommage tout en délicatesse que vous lui avez rendu dans cette infolettre . Hommage à votre image…
    Vous êtes une immense source d’inspiration pour moi et je tiens à vous exprimer toute ma gratitude pour votre travail et votre grand générosité; l’humanité a besoin de personnes comme vous, vous qui appartenez à une famille exceptionnelle sachant si bien comment contribuer au bien être de la planète.
    Je vous envoie à vous et à votre famille des pensées réconfortantes pour traverser cette dure réalité.
    Mes sincères condoléances
    Une admiratrice Franco Canadienne

  • V. Julienne-Rambaud dit :

    Comme j’espère que ces commentaires nombreux seront un léger baume à votre cœur ! Votre article est d’une infinie délicatesse, vous savez partager ce qui peut l’être au sujet de votre Père qui était un homme public et que, comme beaucoup, je lisais et admirais, et ce qui est de votre intimité, pourtant aussi subtilement effleuré. Je vous souhaite de traverser doucement votre peine, au souvenir des beaux moments partagés et de ce qu’il vous a enseigné.
    Toutes mes condoléances très sincères, Florence.
    Véronique

  • patricia P. dit :

    Toutes mes sincères condoléances.
    Votre message est magnifique et je me retrouve dans cette déclaration ayant perdu moi-même mon papa il y a de nombreuses années. Je vous souhaite plein de courage.

  • Benita Beatrice dit :

    Chère Florence,

    De tout coeur avec vous ;Votre famille est un condensé de tout ce que j’aime et les livres de votre père figurent (avec ceux de Perla) en bonne place chez moi, deux personnalités qui m’accompagnent depuis longtemps.

    Je pense très fort à vous tous.

  • BLOCH dit :

    Bravo Florence pour ce très beau texte qui te ressemble et dit si bien le lien qui t’unissait à Jean-Louis. Il sera toujours dans mon coeur et mes pensées. Je t’embrasse

  • Corinne Lepage dit :

    Chère Florence
    J’ai eu l’immense chance de connaître votre père et de partager de longs moments avec lui. C’était un ami devenu proche avec Perla et les moments partagés étaient intenses,, ses conseils éclairants et sa sagesse inspirante. Il nous manque à tous, sert à des degrés divers mais Jean-Louis était effectivement un homme hors du commun. Mon mari se joint à moi pour vous dire au-delà des condoléances traditionnelles notre affection

  • Nathalie dit :

    Chère Florence, toute ma tendresse vous accompagne. Wouaouh ! que de témoignages vous avez impulsés au travers de ce mot pour votre papa. MERCI à vous qui avez une pensée pour tous ceux qui sont partis sans cette aura d’homme public. MERCI à ceux qui vous ont témoigné leur sympathie, une chaîne d’humanité alors que nous sommes tous confinés (on se sent moins seul). MERCI de ce 1er kif de la journée qui m’a personnellement rebranché sur mes émotions ( après 3 départs depuis fin août dont celui de mon père). Et enfin je vous envoie un peu de musique pour vous/nous enrober de douceur. Lynda Lemay, une artiste qui a aussi un don pour les mots et pour l’humour … comme vous. ‘Ta Robe’ https://youtu.be/9q241IWc_6Y. Take care xoxoxo

  • Corinne B. dit :

    Il y a exactement cinq ans, au jour près, mon père s’en est aussi allé. Quelques temps avant j’avais découvert votre livre « 3kifs par jours ». Il m’a permis pendant un moment à surmonter cette période difficile. Depuis la vie a suivi son cours mais chaque jour j’ai une pensée pour lui. Mon papa était comme le vôtre, une personne que l’on n’oublie pas. Le genre de personne qui, par leur personnalité, ont oeuvré pour que le monde soit meilleur. Je n’ai aucune inquiétude sur le fait que vous, Florence, vous surmonterez cette épreuve en pleine conscience de la gratitude d’avoir eu la chance d’être la fille de la personne formidable qu’il a pu être.

  • Linossier dit :

    Bonjour Florence
    A l annonce de son départ je suis si triste. Je mesure depuis toujours l énorme chance d avoir travaillé à ses côtés ou j ai tant appris.
    Bienveillance sens du Challenge Gestion du temps pendant la journée
    Quotidien fait de rires de pleurs de courage. Un homme exceptionnel qui tenait ses équipes en leur laissant la liberté de penser un homme tolérant et rempli de curiosité à partager.
    Je garde en moi tous ces merveilleux souvenirs et je vous adresse mes plus tendres pensées.
    Kathy.

  • Ayoun dit :

    Chère Florence
    Je pense fort à vous et à tous les vôtres . Un homme tel que Jean Louis ne peut laisser un énorme vide : son élégance sa gentillesse son sens du temps et son sourire manqueront.
    Alors que dire …. certains êtres ne partent jamais vraiment et gageons si il en fait partie.

  • Jeanine Guindos dit :

    Toutes mes plus sincères condoléances… chaque deuil est personnel , merci pour votre texte simple et profond à la fois et qui exprime si bien notre peine face à cette épreuve.

  • Letexier dit :

    Chère Florence,
    Vos mots sont touchants … ils viennent du cœur. Quel bel hommage vous rendez à votre Papa.
    Mes plus sincères condoléances et chaleureuses pensées
    Murielle

  • lainé dit :

    Merci pour vos mots
    J ai perdu mon papa il y a un an et ma maman il y’a juste une semaine, merci pour votre humilité et le respect pour ceux qui sous couvert de l anonymat méritent de être salué.
    Vous êtes un être positif et talentueux
    Respect

  • Herisoa PR dit :

    Un bel hommage à votre papa.
    Toutes mes condoléances à vous et à toute votre famille

  • Vanina Gallo dit :

    Bonjour Florence,
    Merci pour ce texte plein d’amour, simple et touchant, et mes plus sincères condoléances.
    De tout cœur avec vous.

  • Valérie Plantey Michaux dit :

    Toutes mes condoléances Florence. Gardez les souvenirs des moments partagés avec votre Papa, c’est cela qui nous permet de savoir qu’on a une âme et qui nous pousse à continuer.
    Valérie

  • Manuella dit :

    Toutes mes condoléances,
    bon voyage à votre papa
    Manuella

  • Marie dit :

    Chère Florence,
    De tout coeur près de vous dans cette douloureuse épreuve, mais quelle chance d’avoir eu Jean Louis comme Papa ! Quel parcours pour vous et votre famille ! Quelle lumière pour nous qui vous suivons. Je vous embrasse, mille merci pour vos partages

  • Françoise dit :

    Bel et tendre hommage pour ce merveilleux papa , un homme exceptionnel.
    C’est une étoile qui brillera longtemps pour vous tous .
    Sincères condoléances , merci pour vos partages que je savoure tous les vendredis.

  • Marie Béa dit :

    Quel bel hommage à cet homme questions votre père. Toutes mes condoléances

  • Antoinette CALABRIA dit :

    Très beau texte, simple et pudique à la fois. Quelle complicité avec votre papa. Je vous adresse mes plus sincères condoléances. Courage à vous et à toute votre famille.

  • francine ferrier dit :

    je vous adresse toute ma tendresse, mon amitié, ma reconnaissance, puissent-elles vous aider dans ces difficiles moments ; j’admire la beauté de votre hommage à ce grand homme que fut votre papa .

  • Monique dit :

    Chère Florence,

    Quelle belle lettre vous adressez à votre papa.
    J’ai pensé à vous en apprenant son décès.
    De tout coeur avec vous et vos proches.

  • Vanessa dit :

    Nos plus intenses prières sont pour vous et votre famille cette semaine.
    Florence, vous qui nous donnez tant d’espoir en l’humanité, nous voudrions tout-e-s vous l’offrir au centuple … Les Kifs, la lumière la Beauté, la gentillesse , la gratitude : toujours .

  • VIOU dit :

    Toutes mes sincères condoléances Florence dans cette épreuve qui vous touche personnellement.
    Quel hommage magnifique et émouvant à l’égard de votre papa, rempli d’Amour (coeur).

  • Sophie M. dit :

    Chère Florence,
    Un livre de votre père est sur mon bureau, les vôtres dans ma bibliothèque ou prêtés à des amies.
    J’ai eu la chance de vous voir en spectacle avec mes amies.
    Je lis chaque semaine votre newsletter.
    Aujourd’hui, vous partagez un bel hommage, personnel et universel.
    Merci à vous de partager ainsi votre positivité et votre vulnérabilité qui nous ramène à notre humanité.
    Puissions nous vous offrir à notre tour, douceur et chaleur humaine…
    Sophie

  • Sophie B. dit :

    Chère Florence,
    Mes pensées les plus douces pour vous, pour lui.

  • Aline Bomba dit :

    Chère Florence,
    Je n’ai pas l’habitude de laisser des messages. Cette fois-ci je tenais à vous transmettre mes sincères condoléances. J’ai été une lectrice assidue de votre père, maintenant de vos ouvrages et de votre newsletter. Votre joli texte me touche beaucoup. Je suis de tout coeur avec vous.

  • Marilou dit :

    Un très bel hommage d’une fille à son papa.
    Sincères condoléances et courage à vous et votre famille.

  • Sylvie Raspail dit :

    Chère Florence, toute ma compassion renouvelée pour ce difficile passage qu’est cette séparation contrainte d’avec son papa. Il doit être bien fier de vous…. je vous embrasse et envoie tout mon réconfort à votre famille même si les mots sont vains à apaiser le chagrin.

  • Regine Verdier dit :

    Chère Florence,
    Quel bel hommage à votre papa,.Vos mots sont magnifiques et émouvants
    Tendres pensées à toute votre famille

  • Turco dit :

    Ma chère Florence, je suis de tout mon cœur et mes pensées avec toi.
    Je me doute bien du grand vide que laisse ton Papa.
    Tu n’imagines pas à quel point je ressens ce que tu ressens.
    Merci pour ce très beau texte à la fois hommage à l’homme public mais surtout au papa que tu aimais tant.
    Gageons qu’il retrouve là-haut les personnes trop tôt disparues auxquelles il tenait et qu’ils feront un grand festin élégant et plein de vie en se retrouvant.
    Je t’embrasse fort.
    Michèle Turco

  • Tharaud dit :

    Chère Florence,
    Votre famille influence ma vie depuis bien longtemps et j’éprouve une profonde gratitude pour chacun d’entre vous( Jean Louis, David, Perla, Jean Jacques, vous) qui a marqué ma vie à sa façon.
    J’ai été très touchée à l’annonce de sa disparition.
    Merci pour ce merveilleux message et le portrait subtil que vous faites de lui. Vous avez eu beaucoup de chance d’avoir ce papa là!

    Je vous envoie toute la tendresse, la douceur dont vous avez besoin pour ce moment à traverser.
    ⭐️

  • Isa B. dit :

    Chère Florence,
    J’ai suivi le parcours de votre Papa depuis plus de 35 ans. Je le trouvais passionnant ! Tout comme David et vous.
    Je tenais juste à vous envoyer de l’affection et des sourires en ces moments si douloureux, bouleversants et malgré tout si… normaux.
    Vous avez eu de la chance de l’avoir eu comme Papa 🙂

  • Caroline Blanchard dit :

    Je laisse en général peu ou pas de commentaire, mais le mail de ce vendredi me sort de mes habitudes, et aujourd’hui je vous adresse, Florence, toute ma tendresse.

  • Estelle dit :

    Chère Florence,
    Merci de ces mots si beaux et plein d’amour. Un bel hommage rendu. Je vous envoie quelques bulles de douceurs, que vous recevrez peut-être…

  • Baziret-Amour Cécile dit :

    Quelle belle photo, quel bel hommage, je vous présente mes sincères condoléances et merci pour cette belle confiance dont vous faites preuve en nous partageant votre intimité. Vos ateliers d’écriture m’ont énormément apporté lors du départ de ma maman l’année dernière je vous souhaite un bel accompagnement de tous les vôtres famille ami.e.s et je vous joints à ce petit message un bouquet de temps couleur du vent …..pour prendre soins de vous durant cette dure épreuve.

  • MARIE CELHAY dit :

    Chère Florence,
    Quelle magnifique lettre de gratitude envers votre papa !
    Je souffle vers vous de grosses bulles de pensées chaleureuses et positives

  • sylvie de tassigny dit :

    Chère Florence,
    Je vous présente mes très sincères condoléances.
    Quel beau texte. Vous savez toujours trouver les mots justes et apaisants.
    Je ne vous connais qu’au travers de Bloom et de vos livres.
    La liberté et la bienveillance dont a fait preuve votre Papa, vous les avez reçues en don et les partagez généreusement.
    Merci.
    Pensées affectueuses.

  • Monique dit :

    Chère Florence,
    j’ai beaucoup pensé à vous en ces temps du départ de votre papa vers d’autres horizons.
    Vous avez eu un merveilleux papa, vos mots le disent!
    Merci de rester proche de nous, et de partager.
    Je vous envoie plein de bonnes pensées.
    Monique

  • Anne Chanan dit :

    Chère Florence,
    Quel bel et tendre hommage à votre Papa…
    De tout cœur avec vous et votre famille .

  • AnC dit :

    Quelle tristesse! Un grand nom qui restera dans le milieu de la presse. Je vous souhaite de rester tous soudés et d’être bien entourés dans cette épreuve. Sincères condoléances à vous et votre famille.
    En espérant que malgré ce douloureux moment vous retrouviez votre force positive … et si contagieuse.
    Bien à vous

  • Picon Béatrice dit :

    Chère Florence,
    Quel beau texte !
    Quand mon père achetait l’Express, je ne pensais pas suivre la famille Servan-Schreiber si longtemps… JJSS, JLSS, David, Christiane Collange, Brigitte Gros, ….. Perla, Florence…
    Quelle famille ! Quels beaux parcours !
    Soyez fière !
    Jean-Louis est parti, j’en suis sûre, sur un beau rayon de soleil.
    Avec vous….

  • VIADIEU Mireille dit :

    Bonjour Florence ,
    Fidèle à votre lettre chaque vendredi , je ne peux que céder à un élan affectueux qui m’amène à vous exprimer toute mon empathie en ce moment si sensible que nous aimerions tous repousser le plus loin possible..
    Mireille

  • Catherine Dauxère dit :

    Mes sincères condoléances, Florence.
    Je n’ai pas perdu mon père, mais mon beau-père, ce 1er décembre, et c’est comme si j’avais perdu mon propre père. Je comprends votre douleur.
    Bon courage à vous et toute votre famille.

  • Frederique ROLAND dit :

    Un au revoir plein d amour, de tendresse, d admiration ,de respect pour cet homme admirable. Toutes mes condoléances

  • AURELIE BLIN dit :

    Bon courage à vous et à toute votre famille

  • Cécilia Albuixech dit :

    Chère Florence,

    C’est avec beaucoup de tendresse et d’amour que je lis tes mots. J’aimerais te serrer fort contre mon coeur, je le fais par la pensée et par ces quelques mots.

    Quel magnifique hommage à ton Papa ! C’est si émouvant.
    Il est parmi les étoiles à présent, et il sera toujours là pour toi et pour vous tous pour vous guider et vous accompagner.

    Nous vous embrassons tous tendrement,

    Du fond du coeur,
    Cécilia (formatrice 3kifs académie depuis la rentrée)

  • Caroline dit :

    Chère Florence.
    Mes sincères condoléances.
    Il y a deux semaines je commençais Aimer(quand même)le XXIe siècle. Cet essai est d’une beauté profonde car votre père y transmet son amour de la vie.. Mais aussi la douceur de se mettre en retrait tout en illuminant le monde d’une intelligence exceptionnelle.Merci à lui de continuer à transmettre, merci à vous Florence d’être lumineuse dans ce moment de terrible séparation, on pense à tous les papas , à tous les emportés par le Covid.
    Votre père reste une lumière.
    Un gros hug à vous
    Caroline

  • Celine dit :

    Les larmes aux yeux, le cœur chaud … ❤️
    Sincères condoléances

  • Géraldine dit :

    Bonjour chère Florence
    votre article pourrait paraitre impudique. il ne l’est pas . Il est personnel comme le dit un autre commentaire .
    Merci de nous faire confiance à nous lecteur pour savoir le recevoir et nous recueillir en même temps que vous. Voir mourir ceux que l’on aime, nos parents est universel et parle à tout le monde.
    J’ai retrouvé ces mots je crois du dernier livre de votre papa, il y dit une vérité essentielle , un cadeau qu’il vous a donné et qu’il a partagé avec nous :

    “J’ai lancé des journaux, une radio, des livres. J’en ai tiré d’intenses satisfactions, mais c’est derrière moi. Les souvenirs ne font pas vivre, la famille, le couple, l’amitié, oui. Ils font le miel de mes années tardives, dont je déguste chaque journée. » Jean-Louis Servan-Schreiber

    Toutes mes condoléances.
    Géraldine

  • Gita dit :

    Chère Florence
    J’ai pensé à vous quand j’ai eu la nouvelle par les informations. Je vous présente toutes mes sincères condoléances, sincères et vraies car je suis aussi une fille qui a perdu son Papa. Non pas que je puisse vous comprendre, chaque deuil est personnel. Mais je prie pour lui et pour ceux qui restent dont le chemin ne sera jamais plus le même.
    Merci à vous et à votre parole qui nous enchante et nous change jour après jour.
    Je suis de tout coeur avec vous,

  • Nathalie dit :

    Je vous adresse mes condoléances sincères et affectueuses, même si nous ne connaissons pas ou que par vos écrits, chroniques et interviews.
    J’admire que, là encore digne fille de votre père, vous soyez en mesure d’honorer votre engagement auprès de nous tous, abonnés de votre lettre hebdomadaire, alors que vous êtes au cœur de l’épreuve et de u chagrin. Merci pour ce texte simple et profond, personnel et pourtant public. A bientôt, Florence, et bonne traversée.

  • Francoise dit :

    Comme toujours, tout est dit, avec simplicité, mais avec tellement de grâce et d amour. Toujours difficile de voir partir les siens, quelqu en soit la raison et on se retrouve effectivement, à la fois, “petite” et “grande” face à ce départ. Douce pensée pour vous et les vôtres, je vous embrasse

  • Patricia dit :

    Que dire, qu’écrire ?
    Alors, tout simplement de cœur à coeur :
    avec vous !

  • Christine dit :

    Bonjour,

    Votre texte est émouvant, personnel et universel à la fois. Merci pour ce partage, de tout coeur avec vous,

  • Éric Grelet dit :

    Bonjour Florence,
    Merci pour ce texte si personnel et pourtant si universel.
    J’ai eu le bonheur de te rencontrer lors d’un événement et de suivre depuis avec délice tes kifs hebdomadaires, de partager avec tes cousins David et Émile quelques moments savoureux.
    Vous partagez tous l’intelligence, une grande culture –diversifiée– mais aussi et surtout “le goût des autres”.
    Toutes mes condoléances.
    Et merci.

  • SYLVIE dit :

    Bonjour FLORENCE
    J’ai eu une douce pensée pour vous et vos proches lors de l’annonce du décès de votre papa sans savoir qu’il était votre papa.
    Je souhaite que les moments heureux et de bonheurs partagés adoucissent votre peine et votre chagrin.
    De tout coeur.

  • SONIA C. dit :

    Toutes mes plus sincères condoléances ma chère Florence <3
    Toutes mes pensées vous accompagnent dans cette douloureuse épreuve…désormais une étoile de plus veille sur vous et les vôtres …et quelle étoile !!

  • Vanessa Suchar Marcus dit :

    Chère Florence,

    Quel joli message d’amour envers ton merveilleux papa.
    Je souhaitais juste t’envoyer un peu de lumière t beaucoup de d’amour dans cette terrible epreuve, car en fait, on de devrait jamais perdre son papa…
    avec toute ma tendresse
    une fan depuis bien longtemps ( et de toute la famille…)

Commenter