Nuit de guerre dans
Paris : oeuvre sonore

Article
Laisser un commentaire 1

“Ce soir c’est ta peau que je vois partir en cendres, et moi je cherche le fil pour te rejoindre” Sabine Garrigues avance le récit de ses questionnements depuis ce 13 novembre où sa fille Suzon a perdu la vie. Musical et poignant.
Une quête magistrale.

 

A retrouver également sur France culture

Publié le 13 mai 2022

Étiquettes : , , , , , ,

A lire aussi

Défi : 21 jours de gratitude

Défi : 21 jours de gratitude

Pour bien commencer l’année, entrons tout de suite dans le vif du sujet. Janvier est traditionnellement le temps des ...

Supercollectif : La nouvelle puissance de nos intelligences

Les experts vont pouvoir réviser leurs prévisions, car la concurrence est en marche. En effet, nos cervelles agglutinées sont en ...

MAI

L’avez vous bien reniflée, cette journée ? Quel cadeau. Je ne sais pas comment c’était chez vous, mais ici, ...

Un commentaire sur “Nuit de guerre dans
Paris : oeuvre sonore”

Commenter