Kit anti panique

Article
Laisser un commentaire

Plus l’information autour du COVID-19 augmente, plus l’inquiétude grimpe.

Lorsque nous sommes confronté·es à une telle nouveauté, menaçante de surcroit, il est fréquent de consommer plus de médias que d’habitude. Ce qui n’aide pas du tout. En Chine, par exemple, épicentre de l’épidémie, un sondage de la Société de Psychologie chinoise a révélé que 42,6% des Chinois souffraient à présent d’anxiété liée à ce sujet, et les autorités auront probablement une crise psychologique à gérer en plus du reste. 

Lorsque les informations tournent ainsi en boucle, il est tout à fait possible de se sentir plus craintif : augmentation de la rumination, peur d’attraper le virus même s’il n’est pas présent autour de chez soi, trouble du sommeil et efforts accrus pour prendre soin de sa santé, sont des manifestations courantes. Alors si jamais l’inquiétude vous empêche de vaquer à vos occupations ou de remplir vos obligations professionnelles, voici un kit de propositions pour retrouver le calme. 

Filtrer les informations

C’est le premier geste. Se décoller des écrans, car notre cerveau est très réceptif au pouvoir de la suggestion et plus on entend parler de quelque chose, plus on consacre d’énergie à y penser en imaginant, par exemple, des scénarios catastrophes pour soi-même et pour les siens. La peur augmente, alors que nous n’avons personnellement aucun contrôle sur l’épidémie.

En parler

L’anxiété pousse souvent aux replis sur soi quand le meilleur remède à la rumination est de la percer. Comme si on cherchait à dégonfler un ballon. Peu de gens ont la même perception d’un événement identique et exprimer ses sources d’inquiétudes permet de les désamorcer. Un texto partagé peut permettre d’en rire. Mais surtout, avouer ce type d’émotions, au lieu de chercher à faire bonne figure à tout prix est extrêmement libérateur et la charge allégée. 

Écrire

Profiter de moments inhabituels tels que celui-ci est une excellente inspiration pour tenir un journal. La connexion entre la main et notre cerveau est un calmant naturel, végan et transportable. Et oui, tout doit être végan de nos jours pour ne pas aggraver le réchauffement climatique et l’écriture a la faculté de faire baisser la température psychologique presque immédiatement. 

Consulter

Il est tout à fait naturel d’être préoccupé dans un moment pareil. Cependant, si cela entrave notre fonctionnement quotidien et que les conversations avec des proches ne suffisent pas,  la solution la plus sûre reste de s’adresser à un·e professionnel·le. Aucune peur n’est illégitime, dès lors que nous la ressentons. 

Se relier au présent

Plutôt que de se désespérer de la futilité de la vie, dans un cas pareil, et de reprendre toutes ses mauvaises habitudes au son de “à quoi bon”, le moment est parfait pour contrôler ce qui peut l’être. Comme se laver les mains, prendre soin des siens, se concentrer sur son travail en se réjouissant de pouvoir l’exercer. Le focus mental est aussi un remède instantané. 

Compter ses kifs

Et voici quelle est la vraie fonction des instruments de la psychologie positive. Nous avoir préparé, en temps de paix, à faire face aux batailles. Alors si vous avez pris la peine de pratiquer la gratitude dans votre vie quotidienne, vous êtes déjà équipés pour cette période. Se réjouir des bienfaits qui nous entourent atténue la panique car les deux émotions ne cohabitent pas. Lister mentalement ou par écrit plusieurs des bonnes nouvelles de la journée apaise sur le champ, permet de s’endormir plus facilement et recentre sur le réel, le présent et le meilleur.

Publié le 4 mars 2020

Étiquettes : , , ,

A lire aussi

Les super pouvoirs

Dès la date fixée, j’ai fait une fixette. Cette conférence-là monterait plus haut. Lorsqu’on me tend un micro, souvent ...

Staycation

Connaissez vous les staycations ? C’est comme des vacances, mais plutôt que de partir, on reste. J’avais bloqué cette semaine ...

Coupable, pas coupable ! La Fabrique à kifs

Se retrouver

J’espérais… ça. Exactement ça, en fait. Rentrer chez moi, au soir de la seconde représentation avec un coup dans ...

Commenter