Impressions américaines

Article
Laisser un commentaire 2

Le rapport d’étonnement est une pratique japonaise qui consiste à noter tout ce qui nous étonne, pour trouver des idées et s’inspirer de nos expériences. J’ai passé une semaine aux Etats-Unis pour jouer, me reposer, m’éduquer et être maman. J’ai essayé  de ne pas en rater une miette. Voici un peu de ce que j’ai appris, simplement en observant :

Les marques échangent une connexion à internet, dans leur magasin, contre une inscription à l’un de leur réseau social : facebook, etc. C’est malin.

On mélange du coulis de fruits au thé glacé. Les sirops, c’est over. Et c’est bon.

Pour savoir si un magasin a reçu du réassort d’un modèle qui nous plait, il suffit de le suivre sur instagram. La mise en rayon y sera photographiée. C’est astucieux.

Humans of New York est un projet qui cumule plus de 5 millions de followers. On y trouve des portraits-questions de new-yorkais croisés dans la rue. C’est varié.

Quand on trouve un chat, à NY, on l’emmène chez un véto qui le scanne. Comme il est “pucé'” on appelle immédiatement son proprio, qui ne s’est même pas encore rendu compte qu’il s’était échappé. C’est civique et technologique.

On n’achète plus son téléphone à son opérateur, on le lui loue. C’est une arnaque.

Pour les soirées costumées, on peut se déguiser en hashtag oui, en ça : #, ou en prévision météo pluvieuse. Il s’agit une combinaison couverte de photos de nuages, équipée d’un jet d’eau que l’on actionne avec une poire pour asperger ses voisins. C’est le top !

Lin Manual Miranda est la nouvelle idole New Yorkaise : auteur, compositeur et interprète du dernier succès sur Broadway. Barack Obama est déjà venu voir sa comédie musicale, Hamilton, 2 fois. C’est fort.

Des panneaux indiquent que les toilettes sont accessibles aux femmes, aux hommes, aux fauteuils et aux trans-genres. C’est complet.

Le même exercice peut être fait n’importe où. Chez soi aussi. Simplement, la nouveauté accentue le relief. C’est pour cela qu’il fait bon voyager et sortir de son ornière pour se décalaminer les sens.

Et en cadeau : “La vie est une vaste aventure et plus tôt nous le réalisons, plus vite nous en ferons une oeuvre d’art” (Maya Angelou).

A lire aussi

L’angoisse de la sauce

Dans 10 jours, j’entre en cuisine pour cuisiner les mercis. La cuisine des mercis, chez nous consiste à préparer ...

Interview avec Julien Benedettà à Télématin

Télématin

Invitée  samedi matin sur France 2 dans le Journal de 7h30, j’ai parlé avec  Julien Benedetto de Dîner de ...

Montrer son travail, c’est prendre le risque de plaire ! 

Douze jours (ed. Les nouveaux auteurs), le roman de Stéphanie Barré, a remporté le concours d’écriture Développement personnel 2021 ...

2 commentaires sur “Impressions américaines”

  • Yassine dit :

    Intéressant! Surtout le projet Human of New york je le suis de temps en temps sur fb au Maroc on avait crée un projet pareil “Human of Morroco” et ca n’arrête pas d’attirer des followers!

  • Ségolène dit :

    Mon étonnement du jour: lorsque je souris en faisant mon jogging, je me sens plus légère! A moins que ce ne soit le beaux soleil qui brille ces jour-ci sur Bruxelles…

Commenter