Flamby, what else !

Article
Laisser un commentaire 10

FlambyOu comment un yaourt devient la vie, même sans George Clooney.

Antoine a 17 ans. Fin août, il ne se sent pas bien. Au second passage aux urgences, désorienté, le diagnostic tombe : méningite. S’en suivent 71 premiers jours d’un très difficile périple. Comas, aggravations, séquelles, intubations, peur, tellement de peur. Sa famille se dresse, et ils sont très grands, ces gens-là. C’est l’une de leur caractéristique. Face à tant d’adversité, la lutte s’organise, réseaute et se mobilise. On ne compte plus les messages incroyables de soutien des amis, amis des amis et amis eux mêmes d’autres amis.

Mais dans la soute de l’hôpital, c’est quand même Antoine qui se bat. Il n’entend plus tout et ne peut plus avaler. Vous imaginez ? Salive, aliments, plus rien du tout.

Jusqu’à jeudi dernier. Voici le message de sa mère. Illustre Fabienne, dont la plume n’égale que le stillet :

« Si tu veux, le Flamby, tu peux le finir ! »
Quand, après 71 jours de privation, Antoine s’est entendu dire cette phrase de l’orthophoniste et du médecin ORL , je n’ai pas de vocabulaire adapté pour décrire l’expression de son visage à ce moment-là.
Hier donc, à la Pitié Salpêtrière, sous haute surveillance médicale, système d’aspiration branché, prêt à dégainer, le Flamby en question a été avalé sans problème, sans fausse route.
Programme de la semaine qui arrive, flan à tous les repas. Puis, jeudi prochain, nouveaux tests avec eau et autres liquides (vicieux car ils descendent très vite).
Ce que les médecins nous avaient prédit dans un avenir lointain (entre 6 mois et 2 ans, si en plus, on avait la chance que ça revienne…), est arrivé à une vitesse fulgurante. Mon petit doigt de médecin (ça fait quand même 71 jours de formation) commence à me dire, que c’est certainement les traumatismes des intubations répétées qui ont fait des dégâts, et non une grosse atteinte neurologique, due à la méningite. Dans une atteinte 100% neurologique, la récupération serait beaucoup moins rapide, à mon avis de médecin. J’dis ça, j’dis rien…
Voilà… 30 octobre… Antoine commence enfin son process de réalimentation !!!
Donc, nouvelle danse de joie devant les ascenseurs de la Pitié !
Antoine, qui depuis le début, est à l’écoute parfaite de son corps, fait des pronostics sur son évolution. On constate une fois de plus qu’il ne s’est pas trompé, et toc… Ça nous cloue tous le bec…
Une bonne étoile s’est installée au-dessus de nos têtes, cette semaine, c’est bon ça ;-)))) »

Je ne résiste donc pas à proposer le verbe flambier : se battre avec ses armes pour remporter le combat de sa vie, quel qu’il soit, et se réjouir de chaque progrès, quel qu’il soit.

Flambions donc et réjouissons nous de la chance d’être en bonne santé. Et pour cela, merci !

Illustration et témoignage de Fabienne Legrand, sa maman.

Étiquettes : , , ,

A lire aussi

On est fait pour s’entendre

Aujourd’hui, 23 décembre 2011, quelques heures avant Noël, je suis l’invitée de Flavie Flamant dans son émission On est ...

Atelier d’inspiration au bonheur

En juin, je  propose en exclusivité chez Qee, à Paris, la seconde édition d’un programme d’inspiration pour développer son ...

Converger

Il a fait nuit presque toute la journée, aujourd’hui. Mon TGV traverse une France grise, givrée et inondée. Je ...

10 commentaires sur “Flamby, what else !”

  • LACOMBE TURCO dit :

    Merci Florence pour ce très joli témoignage, et cette belle lumière d’espoir.

  • Fourrier dit :

    Bon courage Antoine! Quelle adorable maman …felicitations á tous

  • Anne-Marie dit :

    Admirable, sensé, émouvant, réconfortant, encourageant. Merci pour ce témoignage et que la vie vous sourit encore et encore. Bon rétablissement à Antoine et bonne récupération à ses proches.

  • Julie dit :

    Quel temoignage fantastique! Je mets cet admirable jeune homme et sa famille bien haut dans mes pensees!

  • Guillaume dit :

    Bon courage à Antoine et à toute sa famille.

    Et merci pour ce post de la Maman, qui appelle à relativiser nos petits soucis quotidiens. Ça me touche aussi car c’est une merveilleuse leçon d’espoir dans l’adversité.

    Haut les cœurs !

  • Carolina dit :

    Bon rétablissement Antoine, et courage à toute la famille. Merci pour ce joli message.

  • Evelyne Loupien dit :

    Bonjour Antoine,

    Ton corps et ton esprit savent ce qui est bon pour toi, continue de les écouter.
    Continue de te re-lever, étape par étape. Sois-en convaincu.

    Vous avez tout mon respect, Fabienne.

  • Christine Claisse dit :

    Tous mes voeux de prompt rétablissement à Antoine pour le bonheur de sa famille et de sa Super Maman.

  • le labo d'Elodie - CréAriane dit :

    Bon rétablissement à Antoine et bon courage !

  • Beatrice Benita dit :

    A l’attention de Fabienne Legrand, maman d’Antoine,
    Madame vous méritez le nom de Flambynette en chef…
    votre courage et votre humour inspirent le respect,Antoine cloue le bec de tout le monde parcequ’il a de qui tenir… Chapeau à vous tous, mes voeux vous accompagnent.

Commenter