Appel à manuscrit 2020

Article
Laisser un commentaire

En réponse au confinement, à l’incertitude et aux dangers actuels,
la date de remise des manuscrits
du concours développement personnel Femme Actuelle est reportée au 15 mai 2020. 
Comme l’écriture défoule, apaise et permet de ne pas perdre la boule,
nous espérons ainsi vous apporter des plages d’évasion et d’inspiration.
✍️ Ecrivez-bien ✍️.

 

Pour la seconde édition, j’ai de nouveau le plaisir de marrainer le concours d’écriture développement personnel de Femme Actuelle.

A la clé, la publication et la diffusion de votre ouvrage en librairie et en e-book dès la rentrée littéraire de 2020, avec le soutien de Femme Actuelle.

L’an dernier le formidable roman Claire de Bulle, de Florence Kious a été récompensé par le jury et publié. Cette année, nous avons choisi de recueillir vos oeuvres via la plateforme Nouveaux auteurs afin que l’ensemble des participants et des lectrices et lecteurs qui le souhaitent puissent découvrir votre travail et le soutenir. Le jury que je préside prend la décision finale.

Voici ce que nous attendons de vous : 

 

Les manuscrits peuvent être déposés jusqu’au 15 avril 2020.

Déposer mon manuscrit et/ou en savoir plus

Tentez votre chance, osez vous y mettre, ayez confiance en vos idées, vos mains et constructions. L’écriture nous fait du bien et nous en reparlerons ici. Et si être publié.e fait partie de vos rêves, dites vous que quelque soit le résultat, en nous confiant votre manuscrit, le plus dur aura déjà été fait et vous serez en chemin.

A vos claviers, à vos stylos et surtout, à votre destin !

 

 

 

 

A lire aussi

Emiliana Simon Thomas et les 140 000 élèves de bonheur

Emiliana aime les hommes de grande taille et les émotions qui nous font grandir. Je le sais car je ...

En corps

J’ai reçu pour mon anniversaire un cadeau étrange. Un bracelet en caoutchouc muni d’une puce qui compte, enregistre, vibre ...

1 texto par jour de vacances

L’été est déjà lancé. Avec sa promesse d’interruption nécessaire. Aux Etats-Unis, les études se multiplient pour démontrer que les ...

Commenter