Surprendre son cerveau pour s’épanouir

Chronique Psychologie Positive
Laisser un commentaire

Le cerveau fonctionne comme un muscle. Certaines de ses réactions correspondent à des réflexes si anciens que nous ne pourrons de toute façon rien changer à leur survenue. Par contre, il y a une partie sur laquelle nous avons la main : le cortex pré­ frontal. Nos actions, comportements et choix feront une différence sur la manière dont nous allons nous sentir et nous épanouir.

Voici 3 pistes pour le surprendre et le piloter.

Tester des nouveautés

Etre alerte, éveillé et en pleine conscience nous offre de très grandes satisfactions. Il faut en effet être relié à nos actions et à notre environnement pour éprouver la sensation de faire corps avec ce qui nous entoure. La routine et les répétitions créent une habituation passive. Pour réactiver notre capacité de perception, il est donc recommandé de faire des choses pour la première fois. Changer d’itinéraire, de collègues avec qui déjeuner, ou même de menu. Un cerveau stimulé est un cerveau entretenu.

Se parler autrement

Nous nous parlons, à nous-­même, en permanence : 300 à 1 000 mots par minute.

Et nous croyons ce que nous nous racontons. Il est donc essentiel de moduler son discours intérieur. Est­il critique ou constructif, accusateur ou élogieux, encourageant ou défaitiste ? Lorsqu’on apprend à des sportifs à s’auto­encourager, ils remportent plus de compétitions.

Mais les injonctions extérieures comptent aussi. Si on isole des personnes âgées de leur envi­ ronnement habituel et des médias en leur demandant de “jouer“ à avoir 20 ans de moins, on observe, au bout de 8 jours seulement, un rajeunissement de leur organisme. Le cerveau est perméable à tous les discours. Choisissons ceux qui nous entourent.

S’émerveiller

Face à de la beauté ou de l’enchantement, notre cerveau libère de la sérotonine, l’hormone du bonheur. C‘est elle qui nous rend humbles, généreux, altruistes et satisfaits. S’émerveiller consiste à vivre une expérience positive qui nous dépasse ­ provoquée par la nature, l’art ou la présence d’autres que soi. C’est l’un des sujets les plus en vue de la psychologie positive : comment faire naître des cercles vertueux, élargissants et sur lesquels nous avons prise ?

Continuer sur Psychologie Positive

A lire aussi

Coup de cru

Voci une critique croustillante de mon émission par Renaud Machart, du Monde. C’EST À VOIR | CHRONIQUE – 29 ...

7 conseils pour lutter contre le blues

Vous êtes fatigué et vous avez le moral dans les chaussettes ? Pas de panique, vous êtes juste victime ...

S’entraîner à savourer

Le prochain atelier est annoncé ! Ca y est, la première décharge du printemps s’enfuie déjà. Mais sans emporter ...

Commenter