Apprendre à se présenter

Article
Laisser un commentaire

Tout est communication

Dans l’univers des idées, qui nous intéresse ici, toute visibilité devient désormais une histoire de communication. Comment partager sa passion pour se faire entendre et reconnaître ?

Si nous faisons ce que nous aimons, il nous est essentiel de sentir notre message accueilli, et donc de le sortir de notre tête pour le montrer et le raconter. Alors certain.es vont écrire, bloguer, podcaster, twitter, facebooker ou instagrammer leurs réflexions ou productions. Mais la première façon de communiquer qui nous sommes, et ce à quoi nous tenons, reste de savoir le raconter avec précision, enthousiasme et conviction. Et là aussi, un nouveau mot de vocabulaire anglo-saxon vient résumer l’affaire.

Pitcher = Lancer

Littéralement, le pitcheur est le lanceur de balle au jeu américain du baseball. Celui par qui tout arrive. Pitcher signifie donc clarifier et condenser un propos pour qu’il soit perceptible par le plus grand nombre. Préparer ce que l’on va dire permet de raconter avec toute sa fougue, ce qui compte le plus dans notre travail.

La profusion des conférences dans le sillage des TEDx démontre bien le plaisir que nous éprouvons à déguster un propos bien construit. Mais avant d’en parler, il y a toujours eu une profonde préparation.

Pour vous encourager à vous exprimer

Nous avons donc souhaité vous proposer un atelier de deux jours, pour apprendre non seulement à affiner la description de votre projet, mais à la rédiger et la délivrer, en public, avec toute votre authenticité. Cet atelier ne s’adresse pas à des conférencier.es professionnel.les, mais à des individus porteurs d’une envie, d’une expression ou d’un métier, qui ont déjà tourné leur langue 7 fois dans leur bouche et aimeraient tellement mieux juste en parler.

Jouissif

Pour en avoir fait déjà fait l’expérience des centaines de fois, je sais combien la précision de l’expression nous donne confiance et quel plaisir il peut y avoir à surmonter ses doutes. La préparation nous donne de l’assurance et lorsqu’elle est faite en sécurité, entourée et accompagnée, comme dans cet atelier, je sais que déjà sur place, vous aurez terrassé votre premier dragon.

On y travaille le propos, le corps, la peur et l’assurance. On y cultive le droit de s’exprimer et en plus de le faire avec panache, en alternant psychologie positive, techniques corporelles et travail d’expression.

Que votre kif soit le tricot ou la physique quantique, qu’il soit personnel ou professionnel, on a toujours quelqu’un à convaincre et entraîner, ainsi qu’une fierté à révéler.

 

DECOUVRIR L’ATELIER

A lire aussi

Interview de Florence Servan-Schreiber

S’il n’y avait qu’une chose à retenir…

Le moment « s’il n’y avait qu’une chose à retenir », comment le décririez-vous ? Je considère que nous ...

Merci Audrey

On lave son linge sale en famille, je le sais et je m’y tiens. Mais exprimer sa gratitude fait ...

Impressions américaines

Le rapport d’étonnement est une pratique japonaise qui consiste à noter tout ce qui nous étonne, pour trouver des idées ...

Commenter