10 jours sans manger – jour 1

Article
Laisser un commentaire 5

Je parle très bien Allemand. Dans ma tête.  Sans émettre un son, je peux entretenir un dialogue entièrement germanique avec moi-même puisque nous avons toutes les deux exactement le même niveau. Mais dès qu’il faut m’exprimer et comprendre ce qu’on me dit, alors là, ça ne spracht plus du tout. J’ai tout oublié des étés passés à souffrir dans des familles de correspondants. La résilience existe vraiment. On peut se remettre de beaucoup de choses. Mais là, c’est l’amnésie qui a fait le travail. Pourtant, j’insiste à ne parler qu’Allemand à mes interlocuteurs autochtones. Quel moment d’humilité.

Il est 21h20 et je n’ai qu’une envie, aller me recoucher. Ce matin, pourtant, j’étais pas mal partie. 3 cours de sport enchaînés, une visite chez Mme Weiser, housetherapist pour un peu d’écoute emphatique et attentive, une visite chez la doctoresse où j’ai découvert l’existence de minéraux inédits, des rendez-vous pris pour soutenir mon organisme dans l’effort, un petit jus pour le midi, un lavement, un deux trois c’est déjà fini et boom : je suis tombée dans un sommeil doux et profond.

Qui n’a pas duré car on m’a déposé un planning mis à jour, prévenu ensuite que l’hydrothérapeute du colon m’avait trouvé une place malgré tout et porté un magnifique bouquet de fleur. La maison est accueillante.

De là, je n’ai plus bougé. De mon lit, j’entends. Léthargique. Je me suis traînée jusqu’au balcon pour profiter du soleil, puis réfugiée sous la couette. Pas de randonnée pour moi. L’installation de mes oreillers a constitué le plus lourd effort possible.

Ce soir, j’ai quand même été dîner. Attention, le dîner, c’est ça :

 En effet, sous vos yeux, la totalité de ce que j’ai mangé aujourd’hui. Ai-je eu faim ? Non. Mais sérieusement envie de manger, oui. Je rêve d’un fruit juteux. Encore ce soir. J’ai mal à la tête. J’ai les doigts de pieds tout froids, mais cela m’arrive en toute saison et à toute température alors je n’incrimine rien ni personne.

J’ai roulé jusqu’à l’atelier de créativité par les rêves. Je m’y suis endormie, réveillée lorsqu’il s’est terminé. Mon destin de ce soir est tout tracé. Un petit coup de fil pour entendre le son des miens, et back to mes oreillers.

Gute nacht.

Jour zéro

 

 

 

Étiquettes : ,

A lire aussi

Europe 1 : Sommes-nous programmés pour faire plusieurs choses à la fois ?

  Sommes-nous multitasker ? Le cerveau va être agréablement stimulé par la nouveauté, nous avons l’illusion d’aller de plaisir ...

Rencontre avec Karine Lambert

Observatrice et sensible au monde qui l’entoure, Karine Lambert est une romancière et une photographe belge. Derrière son objectif, ...

Compétence paradoxale

La montagne me met face à une contradiction flagrante et une interrogation nouvelle pour laquelle j’ai besoin de votre ...

5 commentaires sur “10 jours sans manger – jour 1”

  • Nathalie dit :

    Merci Florence pour votre générosité
    Je suis très intéressée aussi pour vivre l’aventure, pensez_vous que si je réserve en précisant que c’est suite à votre recommandation je peux obtenir « un prix spécial Florence »?
    Merci encore de tout coeur , vous nous donnez du merveilleux dans notre vie.
    Merci Florence

  • 10 jours sans manger – jour 2 dit :

    […] Jour 1 […]

  • Christelle dit :

    Bravo ! je prends le même chemin en juin alors je suis très intéressée par votre aventure.
    Merci de partager et courage ! et bonne nuit 🙂

    • Florence Servan-Schreiber dit :

      Vous allez vous régaler.

  • Christelle dit :

    Courage et merci de nous faire vivre cette nouvelle aventure par procuration.
    Je vais réfléchir si je l’ajoute a ma liste des choses a faire dans une vie!!
    !

Commenter