Votre ingénierie du bonheur

Article
Laisser un commentaire 2

Que faites vous bien ?

Ou mieux encore, quelles sont les activités à l’issue desquelles vous vous sentez immanquablement bien ?

Ces deux questions appartiennent à mon ingénierie du bonheur.

C’est quoi l’ingénierie du bonheur ?

Ce sont ces trucs que l’on découvre au fil de son expérience dont on finit par être tellement sûre, qu’on ose même les partager avec les autres. Le terme a été inventé par le créateur de Gilbert, personnage de BD désabusé dans les bureaux.  Cette idée me vient parce que depuis ce matin, je me suis engagée dans deux activités dont j’ai la quasi-garantie qu’elles me font du bien. Et que là tout de suite, en dehors d’avoir un peu faim, je me sens curieuse, joyeuse et souriante.

Ce matin, je suis allée courir en sortant de mon lit. Je me suis forcée à le faire et l’excuse météorologique a remporté mon débat intérieur. Tout l’hiver, j’ai prétexté la température ou l’absence de lumière pour hésiter à sortir. Dans le Paris glorieux, c’est le soleil qui m’a appelée.

Puis, en survêt, j’ai écrit un article. Ca n’est pas d’être en survêt qui me me donne la pêche. C’est de défricher un nouveau sujet, de chercher les mots pour le raconter , puis d’avoir terminé. Ca marche à tout les coups, cette sensation du travail fait et bien fait. Je l’ai envoyé direct à ma rédactrice en chef, cet article, en espérant qu’elle aussi ressentirait un peu de ce qui m’a plu dans mes découvertes. Manger du chocolat noir accélère les battements du coeur. Un peu comme un orgasme. C’est bon.

La psychologie positive est préventive.

Elle nous protège des catastrophes éventuelles à venir en musclant d’avance notre capacité à la résilience. Ca restera dur, mais on saura mieux s’en remettre.

L’ingénierie du bonheur de chacun, c’est sa technique de musculation personnelle. Je découvre encore la mienne. Une découverte à la fois suffit pour l’intégrer et l’explorer.

Les activités à l’issue desquelles je me sentirai immanquablement bien comprennent : cuisiner (pour d’autres), faire l’amour (mais pas avec n’importe qui), écrire pour décrire, écrire une lettre d’amour, tenir un de mes enfants dans mes bras, brainstormer, conspirer autour d’un anniversaire, donner le meilleur de moi-même en parlant en public et enlever des chaussures de ski. C’est ce me vient là. Mais voilà une liste que je vais enrichir. Elle est précieuse.

Et vous ? Quelles sont les activités qui vous laissent un joli goût dans la bouche ?

A lire aussi

Les stars de Dîner de Kifs

Vidéo de la soirée de lancement de Dîner de Kifs

La journée de lancement de Dîner de Kifs, avec la presse et les blogueurs a aussi été documentée en ...

10 jours sans manger – jour 6

J’ai un os de hanche dis-donc ! Ca faisait longtemps que je ne l’avais pas vu celui-là. Pendant un ...

CdB – 7 – Qui d’autre ?

7 – Si une autre personne que vous méritait d’être champion-ne du bonheur, ce serait qui, et pourquoi ? ...

2 commentaires sur “Votre ingénierie du bonheur”

  • Karine dit :

    Moi
    cuisiner avec mon thermomix pour ceux j’aime
    Aider les autres
    Regarder un dessin animé avec on dernier
    Me balader en regardant la nature
    Et bien sûr lire tes articles et ceux des fabuleuses
    Bises

  • Lara dit :

    Danser!

Commenter