chronique blog de Poupette World pour Avant je n'étais que moi

Avant je n’étais que moi, vu par le blog Poupette World

Presse
Laisser un commentaire

Poupette a l’air de partager ma vision des choses. Mais qui est Poupette et pourquoi s’est elle donné tant de peine pour nous en parler ? Et bien, parce que oui, Mesdames, être Maman, n’est pas toujours évident.

Je vous livre ses remarques sur le livre :

 

« Dans cet ouvrage, d’abord destiné à sa sœur, elle détaille les premiers pas d’une future maman : craintes, angoisses, attentes… A partir de sa propre expérience et de celles de son entourage (plusieurs témoignages de parents), Florence dresse un tableau de la maternité et de ces bouleversements. Sans langue de bois mais sans faux-semblant ni exagération, elle aborde les thèmes majeurs et les questions que toute future maman se pose. C’est exposé clairement, simplement, vraiment comme une amie le ferait. »

« Tout est passé au crible : l’arrivée du bébé et le bouleversement qu’il provoque au sein du couple, l’amour, inné ou acquis, pour ce petit être parfois un peu trop fantasmé, le baby-blues, la place des grands-parents et celle des beaux-parents, le nouveau corps de la jeune maman, l’arrivée du second enfant ou encore la répartition des tâches domestiques ! Plus que tout, j’ai adoré le témoignage du papa, plein d’amour, de vérité. Le rythme des événements vu par l’œil du père est bon à mettre aussi entre toutes les mains des futurs papas. »

« Vraiment, j’aurais aimé qu’on me dise ce que Florence a écrit dans son livre. Pour moi, ce livre est à recommander à toutes les futures mamans, pour qu’elles soient apaisées et prêtes à accueillir ce petit être qui va tout changer ! »

Lire l’intégralité de la chronique sur le blog Poupette World

A lire aussi

Nous sommes le 16 février 2011

Et alors ? Et alors  : C’est l’anniversaire d‘Ally. Je dois ce site Internet à son talent. Créer ensemble ...

Tournée en bourrique

Tournée en bourrique

Mercredi, sur un trottoir de Paris, je me suis mise à crier au téléphone. Contre qui  ? Une société de ...

Le bonheur est une histoire de kifs !

Rarement une auteure nous aura procuré autant de “Patate” ! Et dans ce sens, Florence Servan-Schreiber porte parfaitement son surnom ...

Commenter