La fabrique à kifs à Avignon - les affiches dans la rue

Triomphe avignonnais

Article
Laisser un commentaire 4

Nous avons cette semaine découvert un monde à part. La Fabrique à Kifs a décidé de se produire à Avignon, dans LE festival off du pays. Y avez-vous déjà fait un tour ? C’est la folie furieuse. 3000 spectacles dans le mois, des affiches sur tous les murs, des distributions de flyers à tous les coins de rue. Nous avions envie d’essayer. Seulement voilà, les places sont chères, tous les meilleurs y sont, jusqu’à 10 spectacles par jour sont joués la queue leu leu dans chaque théâtre.

Nous trouvons un créneau : 2 représentations à faire le même jour, par 35°C dans la région. Mais maintenant, il faut faire venir des spectateurs. Nous ne sommes pas dans le programme officiel, arrivées trop tard. Il ne reste que la rue pour nous faire connaître. Les affiches et flyers sont commandés, mais se perdent dans le transport. Nous les retrouverons à 20h, la veille de nos représentations.

Et là c’est parti. Je me déguise en femme sandwich, on nous tend une pile de dépliants. Mais il faut « cibler » nous dit Béatrice, notre metteure en scène couteau suisse, qui connaît tout des rouages locaux. Et là, Isabelle, Audrey et moi calons.  C’est difficile de démarcher des gens avec sa tête sur l’affiche. Pour être plus exact, c’est difficile de démarcher des gens tout court. Ils ont chaud, croulent sous les propositions, et nous avons juste envie de boire du rosé en priant pour les faire venir.

fak-a-avignon-2

Les afficheurs commencent leur ronde dans la nuit. Trouver des espaces libres, ne pas recouvrir les posters des copains, se rendre visibles. La dernière répétition se fait en maillot autour de la piscine. Et nous nous mettons en route.

L’aventure de la Fabrique à kifs est une succession de petits miracles. Avignon n’a pas dérogé. Les deux salles étaient quasi pleines. Mais d’où sont venus ces gens, ces familles, experts ou juste curieux ? Comment ont-ils fait pour savoir que nous les attendions ? C’est une partie du mystère de ce festival. Même sans bouche à oreille (pas le temps en un après-midi de répandre une rumeur), ils étaient là.

Le théâtre des 3 soleils nous a porté chance, nos amis nous ont rejoint, nos lecteurs et lectrices locales sont venus nous soutenir, et nous nous sommes éclatées.

La critique est plus sévère là bas, forcément, il y a le choix, et beaucoup sont venus à l’aveugle. Et bien là aussi, les messages du lendemain nous disent merci, la joie du public était rafraîchissante et les câlins post-représentation nombreux.

David Bérard, journaliste sur France Bleu Provence nous a demandé s’il ne fallait pas être courageux pour ne venir jouer qu’une seule journée en Avignon. Et bien nous pensons tout l’inverse. C’est un tel tourbillon qu’il faut être très courageux pour jouer plus d’une journée dans cette atmosphère. Nous l’avons fait, nous avons kiffé, et l’année prochaine, peut-être irons nous recommencer.

A lire aussi

8-questions-pour-aimer-lan-prochain

8 questions pour aimer l’an prochain

En découvrant la psychologie positive, j’ai pris l’habitude de me projeter, à chaque changement d’année, en privilégiant non pas ...

La vie

La joie est spontanée, inattendue, mais peut aussi être choisie. Pour Florence Servan-Schreiber auteure de Power Patate et 3 ...

La science du couple : dormir ensemble

La science du couple 6 : dormir ensemble

Pour se marier ou rester en couple, tournons-nous désormais vers la science. Le très sérieux Time Magazine, constate que ...

4 commentaires sur “Triomphe avignonnais”

  • Cilou dit :

    Un grand merci pour votre venue à Avignon, vous avez été mon seul spectacle ( la foule me fait un peu peur alors je me limite ! ) et quel régal !
    J’ai trouvé l’info s’su spectacle sur FB pour ma part.
    Vous m’avez émue en partageant avec nous vos accidents de vie qui vous ont aidé à rebondir, j’espère que vous serez un exemple pour moi et un déclencheur !
    je ne me serais jamais cru capable de faire vos exercices avec une inconnue alors merci pour ça aussi !
    Bref, MERCI !

  • Véro dit :

    En effet, surprises de ne pas vous voir sur le programme « officiel », nous vous avons désespérément cherchées sur le net après avoir reçu l’annonce par votre newsletter. Nous sommes deux amies venues au festival d’Avignon entre copines et avons vraiment adorées ce moment pétillant que vous nous avez fait partager. MERCI MERCI MERCI. On reviendra vous voir et on vous espère vivement que Toulouse ;)))

  • Isabelle dit :

    Merci d’être venu jusqu’à nous et de m’avoir permis de vivre cette expérience si spéciale ! Très enrichissant, j’ai beaucoup appris…. d’ailleurs je viens de faire le test des supers pouvoirs. Hâte de vous voir revenir du côté d’Avignon mais cette fois je viendrais avec ma famille, mes amis, etc ! MERCI !

  • Cathy dit :

    Merci Florence, Audrey et Isabelle pour cette Fabrique à Kifs énergisante ! Effectivement, participer au festival off d’Avignon n’est pas une mince affaire surtout lorsqu’on n’est pas prévu dans le programme au départ… Mais le bouche à oreille fonctionne parfaitement… Et je suis ravie de voir que vous avez pu faire salle comble par deux fois ! Bonne continuation dans cette belle aventure et… à l’année prochaine !

Commenter