Dernier jour des vacances.

Pour être précis, dernier jour des vacances, ensemble.

Nous observons, dans notre branche, une tradition estivale qui consiste, l’été, non pas à partir au bout du monde, mais à venir habiter sur la même colline sous le soleil du sud de la France pendant 3 semaines. Co-voisinnage, cousinage, tables communes, promenades à la fraîche, joues d’enfants aspirées, points sur l’année écoulée, moqueries, excursions, schémas névrotiques récurrents, tensions immanquables, fascination devant l’évolution des ex petits, commentaires sur tous et tous les autres, bref : en famille !

Chaque année on se dit que cette édition fut particulièrement douce, et je dois dire qu’elle l’a été. Nous avons l’air de tous grandir dans le bon sens. Ni jalousie ni mesquinerie en2012. C’est un progrès dans un fratrie qui commence à se côtoyer depuis un demi siècle. Ca donne l’espoir de relations paisibles pour la prochaine tranche.

Les livres à lire sont remballés

Les romans ont été lus, les essais rentrent intacts. L’envie de prendre de l’avance pour la reprise à laissé place à celle de faire tout autre chose. La canicule nous rappelle l’importance de ne pas toujours lutter mais de faire avec, doucement, en dormant tant qu’il le faut. L’agitation va revenir si vite.

J’aime moins la piscine que la cuisine. Je la range avec tendresse. Tant qu’il y a des bouches à nourrir, chez moi il y a du plaisir.

Toute la journée on se dit qu’on ne veut pas rentrer, qu’on ne veut pas que ça s’arrête. Le soleil a brillé sans discontinuer, pas même un nuage pour nous annoncer l’automne ou la ville si proche maintenant. Je manque de raisons réelles de partir si ce n’est que j’ai des plans, des projets, des choses à accomplir, des rendez-vous à honorer et des défis qui me font envie. Mes soeurs, elles sont parties ce matin lançant le mouvement de dispersion.

Bon d’accord, c’est vrai, je le reconnais, il va falloir y aller.

N’empêche, qu’est ce qu’on est bien ici.

 

 

A lire aussi

Femme Actuelle – Hors série

Florence Servan-Schreiber, “chercheuse” en bonheur, formatrice en psychologie positive et auteure de Power Patate (éd. MArabout) a tenté l’aventure ...

Des kifs contre le virus

On nous avait prévenu·es Muscler sa gratitude révèlera sa puissance dans les grandes instances. Quand une folie pareille frappe, ...

Sport et bien être : un article Ouest France

Ouest France : comment le sport agit sur notre bien-être

Récemment, le tennisman Novak Djokovic a indiqué qu’il ne « ressentait plus cette joie intérieure de jouer ». L’occasion ...

Commenter