Kif LCIl est temps de vous présenter Larry. Larry figure dans mes deux derniers livres, 3 kifs par jour et Power Patate. Parce que c’est un personnage central dans ma vie. Larry est mon voisin. C’est pour lui et sa famille que je cuisine un dimanche sur deux et c’est pour moi et la mienne qu’il cuisine le dimanche suivant. Mais Larry, ces jours-ci,est surtout écrivain. Et permettez moi de vous souffler qu’il n’écrit pas pareil que les autres.

Larry écrit des polars. Il leur donne aussi des titres à sa sauce : Fuck, Anne Franck 2 : le retour, Bonus, et ce coup-ci : Kif. Alors, d’aucun serait tenté de faire un rapprochement. A force de se voir tant, de kiffer ensemble si souvent et d’échanger nos vocabulaires, déteindrions nous ? Nullement, Larry qualifierai lui-même ce raccourci d’amalgame.

Car dans son Kif, kiffer est loin d’être exclu, mais pas du tout comme vous pourriez l’imaginer. Si vous voulez entendre des bribes des fous rires de nos dimanches, jettez vous sur cette merveille.

Une sombre histoire gloussante à base de George Clounet, d’élue FN nympho, d’un rouquin converti à l’islam en Opel Corsa et de valise de billets. Le tout dans une ambiance Westerno-comique d’une côte d’azur à contradictions.

Le Français qu’il manie vous plaira. Larry est, sur le plan du vocabulaire, l’homme le plus érudit que je connaisse. Je vous laisse savourer ses constructions perfectionnistes d’une langue si souvent maltraitée.

Je ne sais pas si vous le sentirez, mais Laurent Chalumeau, car c’est son vrai nom, est l’homme le plus gratifié que je connaisse. Se réjouissant de chaque poussière bienfaisante dans sa vie. Et paradoxalement, c’est la plus forte tête de mule de notre quartier. Vous me direz lequel des deux vous entendrez le plus  dans ce roman. Lisez-le, offrez-le, c’est une vacance garantie pour nos esprits linéaires et bien élevés. C’est drôle, bon, dansant et franchement ricanant. Je l’ai lu en souriant, avec amour et appétit. Mes obligations m’ont empêchée de le lire en une seule fois et je m’en réjouis, maintenant que j’ai fini. Car lire trop vite m’aurait privé de ces soirées à me poiler.

Si vous twittez, pour comprendre le grognon qu’il est aussi, et bien c’est par ici.

Et ce vendredi soir, si vous voulez voir sa tête, regardez-le au Grand Journal, invité par son complice Antoine De Caunes et pour l’entendre, écoutez-le sur Europe 1, invité de Frederic Taddeï.

Mon Larry, pour ce Kif, Merci.

Étiquettes : , , ,

A lire aussi

Edito de Florence Servan-Schreiber Madame Figaro

Le meilleur de nous-même

Edito Madame Et c’est reparti ! A la nouvelle année, rentrée ou lune, un recommencement est LE moment idéal ...

A l’aide

Pour la faire courte, je me suis embarquée dans une aventure qui me met bien la pression. J’ai accepté ...

CdB : 1- Les recoins

1 – Le bonheur se cache parfois dans des recoins insignifiants, quotidiens. A quand remonte votre dernier petit bonheur ...

3 commentaires sur “Kif, un polar”

  • EKUE dit :

    Twitter avec le grognon pour LARRY j’ose en parler avec toi Florence parce j’ai été twitté avec LAURENT CHALUMEAU.Les réseaux sociaux comme ici nous conseille Florence je passe aussi ce même méssage pour mes voisins de l’immeuble 1 kif par jour power patate.C’est adorable comme c’est avec Florence.A bientôt.

  • GABORIAU dit :

    GR ATITUDE, Florence!

    Oui, qu’il est Bon d’entrer dans un monde où notre regard se pose davantage sur la lumière et ses scintillements que sur les parcelles d’ombre environnantes.
    Face au soleil l’ombre est derrière nous! Il suffit donc « juste » de se positionner, recevoir l’énergie et rayonner alentour.
    À quand des vêtements en photovoltaïques, histoire de se réchauffer les uns les autres???
    Attentive lors de votre conférence à la Roche sur yon, j’apprécie d’être en compagnie d’hommes et de femmes qui insufflent
    à travers leur attitude, leurs propos et leur ténacité, de l’oxygène positif, à « donf », c’est pourquoi :
    Merci de continuer à nous communiquer votre belle énergie positive (pléonasme ?), de contribuer à notre culture générale
    de « kiffers » en faisant la « RP » d’auteurs qui méritent d’être lus.
    Promis, je vais me procurer cet happy break book,
    Je vous souhaite, chers voisins, de bons moments et échanges culinaires qui nourrissent l’esprit et enchantent vos papilles!
    Bien vous, Florence , (et peut-être au 6 novembre si mon agenda me le permet!:)
    Anne

    • Benattar dit :

      Un autre kif que je vous propose : allez voir « Gone Girl » 2 heures de bonheur garanti
      Mais Chamouleau c est bien aussi

Commenter