Envie de viellir ? Finalement, oui !

Article
Laisser un commentaire

La semaine dernière, j’avais les boules.

Chouette expression qui résume assez bien la sensation d’avoir quelque part, une boule d’angoisse mal logée, dont on ne sait pas très bien se débarrasser. Envie de pas grand chose, si ce n’est de pleurer un peu, de me taire et de me recroqueviller. Lundi, mardi, mercredi, passent ainsi. Je me noie dans le travail, façon divine de ne pas penser à autre chose. Jeudi, je mets mon uniforme et me conforme. Ça va à peu près. Jeudi soir j’ai promis d’assister à une soirée au cours de laquelle ma bien aimée Perla Servan-Schreiber (c’est ma belle-mère) nous présente son nouveau livre : Les promesses de l’âge. Donc j’y vais, sachant qu’au moins, chez Perla, on dîne toujours très bien.

Et là, ladies, la claque !

Autour de moi, des beautés à cheveux blancs. Âge moyen, 80 ans. Yvonne, pimpante et espiègle, a 92 ans, Perla 74, Bernadette 90, Jacqueline 84, Christiane 88. Je ne sais pas quel âge a Marie-France, mais j’envie son allure. Elles ont toutes un point commun. Elles sont vieilles, belles, actives, sincères et sages. Vieilles ? Comment, ça ne se dit pas ? Mais si, justement. Et c’est tout l’objet du livre de Perla. La vieillesse est une étape, tout comme le reste de ce que nous aurons traversé jusque là. La dernière, d’accord, mais peut être est-ce ce qui lui donne un charme juste à elle.

Ne vous moquez pas :

car je pensais, venant de voir s’envoler tous mes enfants la même semaine que la fin de ma vie était proche. Or, j’ai soudain eu envie d’être comme elles. Vieille pour de vrai. C’est un vrai plan. Alors en effet, elles ont un peu mal partout, mais ce qu’elles ont à contribuer est juste débordant. Le seul problème que je vois est que pour être vieille, il faut vieillir. Et oui ! Il me reste dont trouver commet le faire avec agrément, mais que je trouve ou non, cela se produira.

Le livre de Perla est une ode à la joie.

Car comme elle le dit, c’est elle, qui lui a permis d’affronter tout ce que la vie n’a pas oublié de lui réserver : pertes et cancer compris. Elle partage avec nous autant qu’elle nous apprend. Précipitez-vous, sur cet ouvrage bienfaisant si d’aventure, vous aussi, avez prévu de vieillir un un jour à la fois.

 

Retrouvez le livre de Perla :cliquez ici

Et son compte Instagram

Publié le 28 septembre 2018

Étiquettes : , , ,

A lire aussi

l'école est finie

Déroutinons

L’école est finie. Ca y est. Mais que c’est bon. Et chez nous, ça n’est pas peu de le ...

Edito de Florence Servan-Schreiber Madame Figaro

Le meilleur de nous-même

Edito Madame Et c’est reparti ! A la nouvelle année, rentrée ou lune, un recommencement est LE moment idéal ...

L’anti-défi 2018 : les vraies résolutions

Zero mytho et langue de bois, on arrête de se promettre n’importe quoi La porte de 2018 s’ouvre avec ...

Commenter