Beatrice de la Boulaye et Chateau Brutal

Plus dur qu’il ne semble

Article
Laisser un commentaire

Oh la la, la vie d’artiste, merci !

Mais que c’est difficile de faire des choses contraires à ses habitudes sans se juger et se brider. Depuis une semaine, maintenant, Audrey, Isabelle et moi virevoltons sous les recommandations de Béatrice pour chorégraphier notre Fabrique à Kifs. Les répétitions ont lieu, un coup dans un théâtre, un coup dans mon salon, un coup dans un bureau. C’est carrément mieux sur une scène de vrai théâtre, pour travailler et progresser.

Le premier jour, nous avons beaucoup ri de toute cette audace qui nous était demandée. Le second, on ne se souvenait plus de rien, le troisième on s’est inquiétées et le quatrième on a flippé. Bref, cette partie de plaisir en reste une, mais au prix de beaucoup d’efforts et de difficultés. Jouer demande de la mémoire, du timing, des gestes, de la souplesse, des déplacements, du respect, de la coordination, du naturel, et du sommeil. C’est ce dernier que je suis, pour l’instant, en train de perdre.

Aujourd’hui, nous avons eu la visite avisée de Romain Lessafre, aka Château Brutal des Airnadettes (sur la photo avec Béatrice de la Boulaye en posture de jury radical). Il nous a fait un super compliment :

« Avec un bon repas de recul, je vous dis chapeau les filles d’oser raconter ça sur scène, de danser, de rire, de vous livrer comme ça. Ça va être dingue ! Ça m’a bien foutu la patate, merci pour ça ! 😉 »

Et bien nous aussi, tu nous as bien donné la frite avec tes remarques pertinentes et progressantes. La route est longue, mais nous roulons nos petites patates vers ces 5 et 6 avril qui n’auront jamais autant marqué le calendrier depuis la naissance de ma soeur Pascaline.

J’ai tellement hâte que j’en oublie presque de profiter de chaque miette. Je n’arrive même plus à aller me coucher.

 

Crédits : @AVA/Le Palindrome

A lire aussi

Le livre Fabuleuses au foyer, d'Hélène Bonhomme

Helène Bonhomme

Je vous présente aujourd’hui Hélène. Nous nous sommes parlé une première fois lorsqu’elle m’a interviewé pour son site Fabuleuses ...

Distractions à bénéfices

Pour les soirées à la maison, voici de quoi nous occuper favorablement. Une sélection de livres, oracles et coups ...

Notre Dame de l’Univers

Le premier épisode de cette histoire commence aux puces lorsque je tombe sur une oeuvre de Soasig Chamaillard que ...

Commenter