Le Grand Journal, demain

Presse
Laisser un commentaire 1

Reporté au Jeudi 24 Février à 20h10.

Eleanor Roosevelt disait : “Faites une choses par jour qui vous fait peur”.

C’est bon, j’ai trouvé. Demain, je sais pourquoi j’aurai le trac.

Qui ne rêve pas de passer au Grand Journal pour raconter son travail ?

Ben moi oui. Mais entre rêver de et y être invitée, soudain, ça n’a plus tout à fait la même couleur. Restons calme, ça de toute les façons, je le suis relativement. J’ai fait 2h de yoga quand j’ai appris la nouvelle et traversé la moitié de la ville à pieds.

Mais je ne peux pas marcher jusqu’à demain pour oublier que je ne sais pas comment m’habiller, que je me demande ce qu’ils vont bien pourvoir me demander, que je ne sais pas si je frôlerai Quentin Tarantino ou MAM et si je ne glisserai pas sur leur parquet tellement ciré.

J’aime la sensation d’avoir 8 ans. De me sentir confrontée à plus grand que moi en y allant surtout de tout coeur, pour passer un moment différent, décoiffant et terriblement imprévu.

Publié le 22 février 2011

Étiquettes : ,

A lire aussi

La fabrique à Kifs au théatre de l'Atelier

Jamais pareil

On nous avait prévenues, le spectacle vivant est un tourbillon. Et en effet, quelle différence d’expériences, déjà, en 3 ...

Californie 2018 : cannabis et cloud managers

Je rentre d’une virée américaine, de New York à San Francisco. Je visite toujours ce pays les yeux et ...

21 trucs à ne pas oublier

J’ai un faible pour le travail de Dave Radparvar, fondateur de Holstee, un diffuseur de papeterie inspirante, alors j’écoute ...

Un commentaire sur “Le Grand Journal, demain”

  • florence M dit :

    courage …ça va aller, ils sont comme vous etvous vous venez d’une super belle famille t en plus vous vous appelz ce qui est le plus beau prénom du monde, à en croire Jean-paul Sartre, vous alez certainement parler du bonheur, de votre livre et de votre famille…mettez du rose, ça leur fera un sujet de plus [:-))]
    encore une fois courage,vous êtes quelqu’un d’épatant et d’enthousiasmant !

Commenter