Journée de la gentillesse: Etre bienveillant avec soi, c’est important !

Presse
Laisser un commentaire

Si être gentil avec les autres n’est pas toujours évident, être bienveillant avec soi se révèle souvent être un véritable tour de force. A l’occasion de la journée de la gentillesse, j’échange avec Leslie Rezzoug pour l’Express Styles.

 

« Il faut devenir son meilleur ami! »

« Plus le monde est chaotique, plus on a besoin de se préserver, de se protéger, de se recentrer sur nous-mêmes. Or, nous avons souvent tendance à l’auto-dévaluation. Personne n’est aussi dur que nous-mêmes. Il ne nous viendrait par exemple pas à l’esprit de dire à notre collègue de travail qu’il est bête ou gros: des réflexions que nous nous adressons constamment.

D’ailleurs, plus nous sommes en difficulté, plus nous nous le reprochons avec des phrases du type: ‘Tu t’es encore jeté dans la gueule du loup’, ‘tu es nulle’. C’est la double peine.

Cela s’explique par le fait que notre cerveau est naturellement focalisé sur le négatif, dans un état de vigilance permanente pour pouvoir réagir à un hypothétique danger.

Une chercheuse américaine, Kristin Neff, a pourtant mis en lumière les bienfaits de l’auto-compassion. Elle estime qu’il est important de changer complètement de perspective pour faire face aux difficultés. Au lieu de se critiquer, de se rendre coupable de tout, nous devrions nous prendre par la main, nous faire un câlin et nous dire que ça va aller, comme nous le ferions pour quelqu’un qui nous est cher.

Pour lire la suite de l’article, rendez-vous sur L’Express.fr

Publié le 3 novembre 2017

Étiquettes : , , , ,

A lire aussi

Boum !

« Cette expérience m’a réveillée ! Je flottais depuis quelques temps dans une routine, une mécanique…et Boum ! La psychologie ...

Atelier en ligne : Révéler vos super pouvoirs grâce à Pinterest

C’est une première mondiale. Même le américains n’y ont pas encore eu droit. Nous organisons le premier webinaire (séminaire ...

Une conférence pour fleurir

Je me réveille ce matin les yeux mi-clos. Une nuit n’a pas suffi à récupérer l’énergie déployée pour arriver ...