green-juiceVoci une critique croustillante de mon émission par Renaud Machart, du Monde.

C’EST À VOIR | CHRONIQUE – 29 octobre 2013

La crue du cru
La fin de semaine, sur la chaîne spécialisée Cuisine +, était fortement colorée par cette tendance grandissante de l’alimentation urbaine bourgeois-bohème qu’on appelle la raw food. Il s’agit certes d’ingrédients crus, mais aussi d’une technique consistant à réduire au maximum la transformation de la texture et de la saveur des produits présentés au consommateur. Comme l’artiste minimaliste, le cuisinier minimaliste pratique et sublime un art débarrassé des signes de l’intervention manuelle.
 » Le Magazine de la cuisine « , présenté chaque samedi à midi par la pétillante et coquine Louise Denisot (qui m’enchante par ses allusions délicatement graveleuses), s’en faisait l’écho, le 26 octobre, avec reportages et  » sujets  » ciblés à la clé.
On sent derrière tout cela une mode aux excès possiblement ridicules (comme il en fut avec tant de  » modes  » culinaires, ou plutôt avec leurs avatars poussés jusqu’à l’absurde par quelques opportunistes), mais, comme le montre l’histoire de la nouvelle cuisine, il découlera probablement de cette avant-garde une diététique débordant largement son cadre d’origine.
Florence Servan-Schreiber est, comme son cousin (disparu en 2011) David Servan-Schreiber, une avocate de l’aliment sain. On l’a vue venir faire, à la fin de chaque épisode de  » Carinne et vous « , sur Cuisine +, une chronique dispensant quelques règles élémentaires pour le bon fonctionnement de l’organisme.
En présence de l’animatrice de cette émission, la sympathique et un rien  » terroir  » Carinne Teyssandier, Florence Servan-Schreiber avait toujours un peu l’air de la cousine parisienne snob et pincée. La voici à la manoeuvre dans son propre programme,  » Mes recettes… qui font du bien « , présenté chaque jeudi et vendredi à 11 h 30 sur Cuisine +.
Surprise : la jeune femme n’a certes toujours pas l’air d’une hippie entre deux joints de marie-jeanne bio, mais elle est rudement sympathique, et l’on sent même la marrante derrière son côté  » comme il faut  » d’animatrice de réunion Tupperware à Neuilly.
J’imagine volontiers la tête horrifiée de certains à la vue de jus de laitue et de persil (des power juices heureusement agrémentés de fruits), mais d’autres s’amuseront à reproduire à la maison la recette assez simple de  » granola croustillant « , constitué d’ingrédients séparés et naturels, ce qui vaut toujours mieux que d’ouvrir une boîte de muesli industriel et corrompu.
Rien n’oblige à suivre Florence Servan-Schreiber dans ses recettes américaines pour petit déjeuner  » coup de fouet  » (c’était la thématique de sa première émission), mais il n’est pas interdit de noter quelques conseils nutritifs applicables en toutes circonstances et de partir à son tour à la chasse aux précieux Oméga-3, omen et amen du cuisinier  » santé « .
par Renaud Machart

© Le Monde

Ce teste est intgralement prélevé du site lemonde.fr

 

A lire aussi

Serigraphie Persévérance face à l’absurdité, par James Joyce

Persévérer face à l’absurdité

Je me suis fait un cadeau. Je suis tombée sur cette sérigraphie dans une expo et deux choses m’ont ...

21-janvier-journee-mondiale-des-calins

Europe 1 : 21 janvier, journée mondiale des câlins !

Le 21 janvier dernier, c’était la journée des câlins ! Pour l’occasion, j’étais invitée au micro d’Eve Roger d’Europe ...

le JJDA sur IDF1

Une émission qui ne ressemble à aucune autre. La colorimétrie y est très homogènement rose. Présentée par Jacky.

Un commentaire sur “Coup de cru”

  • denise dit :

    A la maison tous fans du granola … et la recette des pancakes sera testée un prochain week-end ;-)Que des bons ingrédients, le plaisir de préparer et en prime on se régale. Encore une fois merci Florence !!

Commenter