CdB – 4 – Les autres

Article
Laisser un commentaire

4 – Sympathie, générosité, altruisme, compassion… Faire le bien fait du bien.
Pouvez-vous décrire la meilleure ration de bonheur que vous ayez reçue
en donnant à autrui ?

Un mouvement perpétuel

Donner aux autres est un mouvement perpétuel.  C’est l’essence du va et vient qui n’est pas toujours aussi simple à lire qu’un aller retour de compagnie aérienne. Mais j’ai constaté que proposer ou accepter d’aider me fait toujours du bien. Et que de reconnaître le soutien ou les gestes de ceux qui m’entourent m’en fait tout autant.

Savez-vous pourtant, ce que j’ai observé ? Qu’il m’est plus facile de donner que de recevoir. Et je préfère étrangement aussi proposer mon aide avant qu’on ne me le demande. Peut-être car je rechigne à en demander moi-même. Tentant toujours, par défaut, à faire par mes propres moyens, sans déranger. Ca fait de moi quelqu’un d’assez dégourdi, mais un peu compliqué parfois. C’est ma mayonnaise de services rendus. Je suis introvertie aussi. Ceci expliquerait un peu de cela.

En regardant cependant de plus près.

J’ai beau tenter de me considérer le plus indépendante possible, rien de formidable ne se produit dans ma vie sans l’intervention de quelqu’un d’autre. Une introduction, un encouragement, une validation aussi ouvrent toujours les portes d’une possibilité. Et c’est cela qui m’excite dans la chaine des merveilles. J’accepte les propositions et les demandes car j’imagine la joie de ceux qui me les font, de savoir que c’est d’accord. Et d’une nouvelle interaction découle toujours quelque chose d’autre.

Comment me suis-je retrouvée marraine des Champions du bonheur ? En ayant accepté, sans même comprendre tout à fait de quoi il s’agissait, d’intervenir au cours d’un Happylab il y a un an. Une jeune femme m’a tendue sa carte en me disant  » Seriez vous d’accord pour venir parler au cous d’un Happylab ? » « C’est quand ? lui ais-je répondu. » C’était 2 mois plus tard et la date était possible. « C’est quoi ? lui ais-je quand même demandé » « Un après midi sur le bonheur » « OK ! »

Je suis entrée ce jour là dans une communauté maline et énergique, qui tisse sa toile entre préoccupés du bien-être et du bonheur. Un groupe qui fédère et qui agite. Tout ce qu’ils entreprennent m’épate et m’intéresse. Il m’a suffit de dire oui pour ouvrir tout un champ passionnant. C’est une clé que j’actionne souvent, ce OUI ! Et je ne le regrette jamais, car je ne regrette jamais. Au mieux, je me régale et au pire j’apprends.

Notre chance nous vient des autres.

Ca n’est pas simplement le fruit du hasard, c’est le résultat que ce que nous avons vu passer, attrapé, et transformé pour en tirer le meilleur. Soignons les nôtres et les autres. C’est le meilleur engrais des floraisons multicolores.

 

Les champions du bonheur

Étiquettes : ,

A lire aussi

La Revue Les Confettis

Optimisme et confettis

Pour la toute nouvelle revue Les Confettis, on m’a proposé une tribune sur l’optimisme ! Tout ce que j’aime… « ...

Comment résister à la grisaille ?

3h23 de soleil depuis le 1er janvier à Paris. Pour lutter contre le coup de mou, quelques recommandations à ...

Sport et bien être : un article Ouest France

Ouest France : comment le sport agit sur notre bien-être

Récemment, le tennisman Novak Djokovic a indiqué qu’il ne « ressentait plus cette joie intérieure de jouer ». L’occasion ...

Commenter