Connaissez vous les staycations ? C’est comme des vacances, mais plutôt que de partir, on reste.

J’avais bloqué cette semaine pour un projet, finalement retardé. Alors, j’ai gardé ce temps volé pour avancer mon prochain livre. Ma concentration est fragile, et l’exil s’est imposé. Mais pour des raisons que je ne ne comprends que maintenant, je ne parvenais pas à m’organiser.

La veille de mon espéré départ, je me suis rendue à l’évidence. J’allais rester. Mais pas chez moi. De routine, ni d’interruptions, je ne voulais. Une amie m’a remis les clés de l’appartement qu’elle n’occuperait pas pendant ce temps là, et à 6 stations de métro, j’avais ma destination.

Excitée comme tout, j’ai « déménagé ». Je partais voyager. Seulement, à partir de là, rien ne s’est normalement déroulé.

Le premier matin, j’ai perdu une figure parentale de ma vie. Sa maladie avait gagné l’incroyable lutte qu’elle avait entreprise. Tristesse infinie. Je tenais à lui dire au revoir. Mon seul engagement de la semaine devait être ré-aménagé. Mon client a compati, nous nous sommes tous ajustés.

Ce même soir, je suis passée chez moi, embrasser les miens et mes voisins, pour y trouver mon mari terrassé par la grippe 2015. Pas des moindres, croyez moi. Je suis donc restée. Médecin, soins, soutien. Difficile de décoller, mais mon matériel de travail était là bas. Totalement tiraillée.

En résumé, la suite fût un chaos total. Un coup ici, un coup là bas. A chaque fois que je prévoyais quelque chose, boom, plus possible.  Tout se chamboulait. J’en riais le matin : que va-t-il bien se passer aujourd’hui ? Je n’en savais RIEN ! Mais mon livre devait avancer. Et entre vingt contrariétés, j’ai fini ce que je m’étais fixée.

Arrivé jeudi, j’avais compris. Faire à l’envers était le plus sur. Je suis montée dans un train pour St Malo. Pour prendre l’AIR !!!! Voir la mer sous la grêle (voir la photo) et danser pour me défouler.

Alors oui, j’ai été TRES mouillée, mais je me suis récompensée. Et vendredi, j’ai clos cette étrange enfilade au cimetière. Bousculée par la brièveté de la vie et la douleur d’aimer.

J’ai définitivement réintégré la maison après tout cela, avec l’impression que cette semaine a duré un mois. Et je comprends pourquoi mon intuition m’a retenue pas bien loin. Je ne serais partie que pour devoir revenir.

Mais pour ce qui est de mon caprice de briser la routine : 100% réussi.

Alors aux coups du sort, je dis merci, mais quand même, vivement lundi.

 

 

A lire aussi

Avant je n'étais que moi, vu par le blog Maman de Ouistiti

Avant je n’étais que moi, par le blog Maman de Ouistiti

Frédérique est déjà maman d’un petit Ouistiti, et s’apprête à le redevenir. Et pourtant, son cerveau tourne à 1000 à ...

la-pensee-positive-une-entreprise-tres-lucrative

Le Monde : la pensée positive, une entreprise très lucrative

Dans cette époque prétendument morose, le bonheur est un marché porteur. Le concept séduit surtout les entreprises et leurs ...

dinde-de-noel-farcie-a-la-cerise-et-aux-noix-de-pecan

Cadeaux instantanés !

Pas prêt pour Noël ? Pas grave, nous avons ce qu’il faut. Voici toute la liste de ce qui ...

7 commentaires sur “Staycation”

  • flipperine dit :

    le hasard fait souvent bien les choses

  • Fourrier dit :

    Merci.. J’aime vous lire. Bonne journée.

  • Daniele dit :

    Jules Renard a eu de très jolies formules dans son Journal.
    Et j’ai toujours aimé celle-ci :  » Il y a des jours où tout réussit. Ne vous en faites pas ; ça passe.  »
    Qu’en pensez-vous ? Ne s’appliquerait elle pas à votre semaine ?

    Veuillez accepter mes sincères condoléances. La perte d’un proche très aimé est comme une brûlure de l’âme.

  • GRAHAM Nadia dit :

    J’aime bien l’idée du staycation qui illustre bien ma seule certitude ds la vie à savoir que ce qui nous arrive est rarement ce à quoi on s’attendait! et que si tu pleures d’avoir perdu le soleil tes larmes te cacheront les étoiles.
    Je vous suis Florence depuis 3ans et suis fan de vos mma( micro moments d’amour) à consommer sans modération !
    MERCI

  • AUBINEAU dit :

    Merci de ce partage….. Je vous trouve FORMIDABLE….
    Bon courage pour ce départ vers l’au-delà précipité….
    Et au plaisir….

  • Benedicte dit :

    John Lennon disait : « La Vie, c’est ce qui arrive quand on avait prévu autre chose »

    Chaque jour nous offre des opportunités d’apprentissages sur nous, sur notre façon de gérer l’instant et c’est ce qui la rend si merveilleuse ou si injuste.

    Merci de ce partage Florence, recevez mes condoléances.

    PS : J’adore le concept de Staycation !

  • Hoda dit :

     » Le hasard fait bien les choses  » et notre intuition aussi!
    Bonne journée et semaine.

Commenter