10 jours pour trouver la paix intérieure

Outils Tests et exercices
Laisser un commentaire

 

Ceci n’est pas une réponse politique à la guerre mais, une invitation à fixer notre attention sur ce qui donne de la force, plus de paix, de la puissance, de l’appartenance à plus grand que soi, et un bouclier contre l’anxiété et l’inconnu.

Vos réactions nous et vous apaiseront.

Pour y répondre, directement sur notre page facebook ou notre compte instagram.

 

1 – Quelles relations m’enrichissent ?

Dans notre kit anti anxiété, le premier outil porte sur les relations qui nous entourent. Créatures sociales, nous ne pouvons pas vivre les un·es sans les autres. Une vieille histoire sur laquelle nous n’avons aucun contrôle. Autant donc se reposer sur la puissance des liens que nous avons tissés. Sans chercher midi à 14h, lister ceux qui nous touchent remplit la citerne de nos possibilités.

J’avais hésité à vous proposer de citer les personnes pour lesquelles vous éprouvez de l’amour inconditionnel, mais je n’ai pas voulu vous embrouiller avec celles et ceux qui ne figureraient pas dans la liste.

 

2 – Aujourd’hui j’ai la chance de …
La chance est moins une histoire de circonstances que d’éveil à ce qui nous entoure. Mais lorsque nous traversons des périodes aussi volatiles, il suffit parfois de juste commencer par la paix dont nous jouissons, le chauffage alimenté, de rentrer chez nous ce soir et tout ce qui nous attend d’encore mieux et plus réjouissant que cela.

L’humain a une tendance bizarre mais utile à s’habituer à tout. Permettant de normaliser ce qui nous attend, aussi dérangeant que cela puisse être, et donc, à l’inverse, de considérer toutes nos richesses comme normales.
Quelles sont donc ces chances du quotidien que nous pouvons réastiquer pour en profiter ?

3 – En m’endormant je pense à…
Vous êtes si nombreuses et nombreuses à vous plaindre des réveils nocturnes ou de la perte de sommeil dans les moments stressants. Nous avons pourtant la capacité à changer de chaîne dans notre tête. Lorsque le petit vélo ou le petit singe se met à galoper, nous pouvons consciemment, en respirant, moduler nos pensées pour nous concentrer sur un sentiment d’amour, de reconnaissance ou de gratitude.
A quoi ou à qui pensez-vous en fermant les yeux pour faire des rêves doux ?

4 – Un morceau de musique qui me réjouit :

Le corps est LE capteur de nos sensations. Lorsque la tête tourne à plein régime, hantée par ses inquiétudes ou débordée par les adaptations requises, il reste 5 sens à stimuler pour détourner son attention. La musique fonctionne à tous les coups. Rencardez-vous sur le morceau que vous écoutez ces jours-ci qui vous font du bien. Ça nous en fera aussi, Merci.

 

5 – Je me sens utile quand je…
Aristote le savait déjà, se sentir utile est l’ingrédient fondateur de notre équilibre. Avant même de cumuler les plaisirs, il est critique de prendre soin de notre besoin d’appartenance et d’activité. Nous sommes par ailleurs plus attirés par des gens auxquels nous rendons des services que par celles et ceux qui nous en rendent. Allez comprendre.
Mais vous alors, quand vous sentez-vous contribuer ?

 

6 – Ce matin j’ai dit bonjour à …
Un état d’esprit positif nous entraînera toujours plus loin qu’un état neutre ou négatif. Et il se provoque dès le début d’une interaction. Donc d’une journée. A qui avez-vous dit bonjour ce matin ? En vrai, par message, ou au hasard ? Choisir dès demain de dire bonjour à plus de gens densifiera votre tissu d’ouverture aux autres.

7 – Lister 10 ami.es (cela nous donne une force immense)
Nous minimisons les difficultés lorsqu’on nous les présente flanqué·es d’ami·es. Littéralement nous estimons la pente d’une colline plus ou moins abrupte en fonction de leur présence à nos côtés.

Par ailleurs, une femme atteinte d’un cancer du sein diminuera de moitié ses chances de récidives si elle a plus de 10 ami·es, à proximité ou à distance. Ça y est, je vous entends les compter dans votre tête. La science est unanime l’amitié est un carburant nécessaire et bienfaiteur.

8 – La méditation/prière qui me fait le plus de bien est :

L’anti tumulte réside dans le silence d’un instant volé, choisi ou déterminé. Pendant les mois Covid, j’ai médité chaque matin. Incontestablement, ces moments m’ont apporté du répit. J’ai baissé la garde aux déconfinements, mais m’y suis finalement remise. Ma méditation n’est pas orthodoxe mais elle est et c’est déjà beaucoup. Quelles sont vos pratiques ?

 

9 – Pour me changer les idées je :

Et surtout, quand l’avez-vous fait pour la dernière fois ?

A chaque crise personnelle ou mondiale, je me lance dans un ouvrage au point de croix. Pour éteindre l’incessante réflexion. Je dois compter et suivre un rythme. Mon âme tire la langue, et je me soumets à sa concentration. J’en ai terminé très peu, symbole s’il en faut de la vie qui a repris par surprise. Cette fois-ci j’ai choisi un motif de cirque. Faire du sport aussi. Source assurée d’idées changées.

10 – La dernière synchronicité que j’ai repérée

Une synchronicité est une heureuse ou troublante coïncidence que nous remarquons. Tel le métro arrivé à quai en même temps que soi ou le téléphone qui a sonné quand on a pensé à quelqu’un, etc. Lorsqu’il s’en présente une, surtout prendre un instant pour remercier !!!!

Manifestation magique ou mathématique, qu’importe ! La sensation de légèreté gagnée est immédiate et inspire confiance en la suite des événements.

Publié le 3 mars 2022

Étiquettes : , , , ,

 Partager cet outil sur votre site

Copier puis coller le code ci-dessous dans le code HTML de votre site :

Découvrir nos autres outils

Commenter