Eh bien dansons maintenant ! Un roman de Karine Lambert

Eh bien dansons maintenant !

Article
Laisser un commentaire 1

Attention, petit bijou. Marguerite a 78 ans et Marcel 73. Déjà, ça commence bien puisqu’elle est plus âgée que lui. Le destin les a gâté pour l’un, et laissé sur un banc pour l’autre. Mais il n’en a pas tout à fait terminé avec eux. Je devrais vous en dire plus, pour que vous ne pensiez pas qu’il s’agit juste d’une histoire de vieux. Mais je vous fais confiance pour vous douter qu’il s’agit en fait d’une histoire de nous, vous et moi projetés un peu plus tard.

Ce roman est le second de Karine Lambert. Après le succès de L’immeuble des femmes qui ont renoncé aux hommes, elle s’est remise à sa table pour produire cette petite merveille. Karine nous donne l’impression de nous connaître tellement les sentiments et réactions de ses personnages sonnent justes et familières.

Cette histoire d’amour singulière est follement universelle. Et surtout, écrite avec une plume. Car voici aussi ce qui m’épate dans cette affaire. Il n’y a pas si longtemps, Karine Lambert était encore photographe. Gagnant sa vie à photographier des mariages pour financer ses projets personnels. Elle griffonnait en sachant au fond d’elle que depuis toujours, comme on dit, elle voulait écrire des romans.

Et puis elle l’a fait. En suant, en doutant et en kiffant, elle a écrit le premier. Les éditeurs n’en voulaient pas, jusqu’à celui qui s’est tordu le petit doigt pour oser le publier. 100 000 exemplaires se sont déjà vendus. Je m’y connais, c’est BEAUCOUP !

Mais elle n’en était qu’à son coup d’essai. Car avec celui-ci elle a franchi, encore, des montagnes de justesse et de finesse que j’ai découvert avec jubilation.

Lisez, offrez, partagez ce roman. Il donne de l’espoir, même à ceux qui n’en ont pas besoin. Il charme et adoucit le bruit de nos doutes en nous donnant envie de ne rater aucune miette de la vie.

Aux éditions JC Lattès.

ATTENTION : l’auteure nous signale que certaines éditions ont été imprimées avec les chapitres dans le désordre. Si l’histoire vous semble farfelue, ça n’est pas parce qu’elle l’est, mais parce que l’imprimeur n’a pas mis ses lunettes. Il suffira alors de le rendre au libraire. Mais il y en a très peu. C’est juste au cas où…..

A lire aussi

Être l’artisan de son bonheur – France 3 Paris IDF

Pour la 1ère fois, la psychologie, au lieu de se préoccuper de savoir comment nous réparer, se demande comment ...

C'est la fin du défi #juinenjupe

30 jours de #juinenjupe

Dernier jour et dernière jupe du mois. Juin 2017 restera dans les anales climatiques pour sa canicule et ses ...

Sur le plateau de la Quotidienne de France 5

Sur le plateau de la Quotidienne de France 5, lundi dernier, nous avons parlé des secrets du bonheur. Comme ...

Un commentaire sur “Eh bien dansons maintenant !”

  • AUDIBERT dit :

    Bonjour, je ne peux m’empêcher de vous demander ceci : pourquoi utilisez-vous le mot Kif et tout ce qui s’en suit : Kiffant etc …. maintes fois dans vos articles . informez-moi sur la signification de ce mot , et son étymologie, cela m’intéresse….je vous en remercie .
    G. Audibert

Commenter