Concours : sérénité et altruisme

Article
Laisser un commentaire 44

coups-projecteur-christophe-matthieu-ricard-bigGagnez votre place pour la conférence « Sold Out » de Christophe André et Matthieu Ricard le 21 octobre 2013 à 20h au Cirque d’hiver de Paris. Ces deux garçons me touchent beaucoup. L’un propose les clés de la sérénité et l’autre plaidoye pour l’altruisme. Ce soir là, ils nous présenteront chacun leurs travaux avant de se parler directement, puis répondront aux questions de la salle.

La conjonction de leurs énergies devraient nous faire du bien. Plutôt que de rentrer tranquillement à la maison ce soir là, venir prendre un bain d’émotions bienveillantes me semble être une excellente alternative.

J’ai eu envie de vous y inviter.

Je m’y rends avec toute l’équipe qui travaille avec moi.

J’ai prévu 8 places  de plus à gagner, pour y aller de votre côté ou avec nous.

Le procédé est simple : racontez ici même, soit l’un de vos secrets de sérénité, soit les sensations que vous éprouvez face à l’altruisme.

Le 10 octobre prochain une main innocente tirera 8 récits au sort et je vous contacterai pour savoir où expédier votre billet.

Racontez-nous et racontez-vous pour tenter la chance.

 

A lire aussi

www.mylittleparis.com

En  bonne parisienne curieuse, recevoir les plans de Mylittleparis.com est un de mes plaisirs récurrents. Voici de vraies dénicheuses ...

J-8

Dans une semaine, les patates pousseront dans les librairies. Mais aujourd’hui, c’était la conférence de presse. Quand on dit ...

En corps

J’ai reçu pour mon anniversaire un cadeau étrange. Un bracelet en caoutchouc muni d’une puce qui compte, enregistre, vibre ...

44 commentaires sur “Concours : sérénité et altruisme”

  • myrabelle dit :

    La sérénité, c’est un état d’esprit de douceur et de tendresse envers soi-même et le monde qui nous entoure, de la bienveillance et de la bientraitance envers tout même pour ce qui pourrait nous paraître insignifiant est pourtant signifiant… Ma philosophie personnelle que j’applique est la suivante :
    Ne pas faire pour faire
    Ne pas faire pour être
    Etre qui on est vraiment, profondément, puis agir en fonction de qui on est vraiment, profondément… Ainsi on peut choisir d’agir ou de non agir en fonction de ses vraies envies et nécessités et respirer largement en arborant un sourire de satisfaction personnellement et professionnellement J’ai 3 métiers-passions je vous en parlerai un jour si ça vous intéresse bien cordialement bises douces Myrabelle et/ou Murielle de Pinceaux Douceur (Grenoble)

  • alvisergine dit :

    mes secrets de serenite , je me pose, j’ecoute ,j’observe attentivement ce qui m’entoure

    je prends de la hauteur et je prends ainsi la juste mesure des choses, bon sang je suis

    vivante car je peux me rendre compte de tout cela ,je me sens bien et je remercie le divin

    mes guides et mes anges gardien j’essaye d’apporter du bonheur aux personnes que je

    rencontre par un mot un sourire je donne et je reçoit l’equilibre en somme bonjour à tous

    vous etes formidables

  • alvisergine dit :

    mes secrets de serenite , je me pose, j’ecoute ,j’observe attentivement ce qui m’entoure

    je prends de la hauteur et je prends ainsi la juste mesure des choses, bon sang je suis

    vivante car je peux me rendre compte de tout cela ,je me sens bien et je remercie le divin

    mes guides et mes anges gardien j’essaye d’apporter du bonheur aux personnes que je

    rencontre par un mot un sourire je donne et je reçoit l’equilibre en somme bonjour à tous

    vous etes formidables

  • alvisergine dit :

    mes secrets de serenite , je me pose, j’ecoute ,j’observe attentivement ce qui m’entoure

    je prends de la hauteur et je prends ainsi la juste mesure des choses, bon sang je suis

    vivante car je peux me rendre compte de tout cela ,je me sens bien et je remercie le divin

    mes guides et mes anges gardien j’essaye d’apporter du bonheur aux personnes que je

    rencontre par un mot un sourire je donne et je reçoit l’equilibre en somme bonjour à tous

    vous etes formidables

  • alvisergine dit :

    mes secrets de serenite , je me pose, j’ecoute ,j’observe attentivement ce qui m’entoure

    je prends de la hauteur et je prends ainsi la juste mesure des choses, bon sang je suis

    vivante car je peux me rendre compte de tout cela ,je me sens bien et je remercie le divin

    mes guides et mes anges gardien j’essaye d’apporter du bonheur aux personnes que je

    rencontre par un mot un sourire je donne et je reçoit l’equilibre en somme bonjour à tous

    vous etes formidables

  • alvisergine dit :

    mes secrets de serenite , je me pose, j’ecoute ,j’observe attentivement ce qui m’entoure

    je prends de la hauteur et je prends ainsi la juste mesure des choses, bon sang je suis

    vivante car je peux me rendre compte de tout cela ,je me sens bien et je remercie le divin

    mes guides et mes anges gardien j’essaye d’apporter du bonheur aux personnes que je

    rencontre par un mot un sourire je donne et je reçoit l’equilibre en somme bonjour à tous

    vous etes formidables

  • Hélène dit :

    Pour ma part, la sérénité, c’est prendre 20 minutes le matin, au calme, avant que tout le monde se réveille pour envoyer plein d’amour à tous ceux qui sont loin de moi, et à tous ceux que je vais croiser dans la journée. Leur souhaiter le meilleur, beaucoup de rires …
    Penser que je souhaite le meilleur aux autres réveille en moi comme un fluide, une énergie qui me parcours tout le corps, prête à jaillir et à être distribuée dans la journée !!! Un réel bien être!

  • Delphine dit :

    J’ai plusieurs moyens et je les transmets, je ne les garde pas secrets, car donner c’est génial ! J’apprends et pratique la sophrologie caycedienne depuis 2ans, révélation et épanouissement pour moi, lire des petites phrases positives le matin avant de démarrer la journée met de bonne humeur, se régaler du bleu du ciel, des couleurs de la nature autour de soi, c’est kiffant !se sourire à soi -même et aux autres….

  • Ghaloustians Véronique dit :

    Bonjour,

    Mon secret de sérénité est de m’allonger sur le dos, les bras à plat le long du corps et d’écouter ma respiration, je me sens en paix dans cette position.

    Merci.

    Véronique

  • Corinne dit :

    Ma sérénité, c’est de prendre le temps de déguster un petit déjeuner pendant lequel je prends le temps de remercier l’univers de ce que je savoure…C’est de me surprendre à être heureuse à la vue du cadeau qu’est la nature. De visualiser que ma journée sera positive. De vider mes mauvaises ondes lors d’un yoga ou d’une sophro.
    De sentir que mes défunts sont tout proches et que je vais avoir la chance de rencontrer des personnes qui vont me donner encore plus la patate Que je vais transmettre à ceux qui m’entourent un message qui donne la joie de vivre. C est aussi de pouvoir dormir de temps en tant main dans la main en plein bonheur sain et simple. L’altruisme, c’est aimer et s’occuper de son prochain comme on voudrait être choyé, ce sont des frissons, la glotte qui se resserre et les yeux remplis de larmes de joie

  • Alain dit :

    Ma recette de sérénité c’est :
    – prendre du temps pour moi. Dés les matins, au lieu de courir dans tous les sens, je prend 10 minutes de calme pour me connecter avec moi et ce qui m’entoure. S’installer confortablement, fermer les yeux respirer, observer ce que l’on ressens …
    – durant la journée regarder la beauté des choses, des gens , des attitudes, des situations. Remercier, sourire et gratifier la moindre petite attention. C’est vrai que suvent le sourire est une arme redoutable ..
    Alain

  • adrienne dit :

    mon secret,au lever,je me regarde dans le miroir,je me dis bonjour et que ma journée sera positive.je fais chaque choses en pensant au gestes accomplis mais cela ne fonctionne pas toujours,l’important pour moi c’est essayer encore et encore.

  • Cécile dit :

    La sérénité, ça s’apprend et ça se cultive.
    Pas une recette mais une inspiration au gré du temps et au fil de l’eau : tailler ses rosiers, embrasser son enfant sur le front, sourire à un passant, dessiner une arabesque sur un cahier de croquis, se prendre pour un danseur étoile dans son salon, réussir enfin la recette du fondant au chocolat, regarder un joli parterre de fleur dans un parc, observer un chat traquer sa proie,… tant et tant de choses toutes simples de la vie qui vous remplissent de sérénité, pour un instant, pour une journée, pour toute la vie.
    Amitiés

  • Corinne dit :

    J’ai perdu mon mari, il y a maintenant un an et demi, un vendredi; le genre de jour où tout commence bien, où l’on se voit à l’heure du déjeuner, où l’on plaisante, et où l’on se dit « à ce soir », et ce soir, c’est week-end, alors, on est heureux…et puis, à 16h, coup de fil, allez vite à l’hôpital, votre mari a eu un accident du travail, il est transporté par hélicoptère…ce jour là, on passe le mur du feu, on vit dans une autre dimension, tout s’enchaîne sans que l’on comprenne, le monde tourne sans vous…et puis, l’annoncer à ma fille de 13 ans, et puis survivre quand même…depuis, je tisse tous les matins le fil léger qui me tient à la vie, calmement, avec patience; je garde mon optimisme, je reviens de loin, j’essaie de me faire plaisir, j’ai des amies et amis précieux et attentifs…tous les soirs, je me souhaite « bonne nuit », à voix haute, pour me gratifier d’un peu de soutient; je ne suis pas triste, mais blessée, alors j’essaie tous les jours de soigner mes plaies…mais la vie est belle, malgré tout, il faut juste y tenir…

  • Olivier dit :

    Mon secret pour la sérénité : sourire.
    – cela permet de se rendre un peu plus heureux
    – un sourire est a la fois un moment d’écoute bienveillante et de compréhension,
    – ce petit mouvement des lèvres s’accompagne souvent d’une petite prise de recul qui permet de figer dans sa mémoire un instant de bonheur et de relativiser une situation difficile
    – le sourire renvoie est un signal positif pour les autres qui leur apportera réconfort et …sérénité.
    – sourire c’est avoir confiance, comprendre, être en lien.

    Olivier

  • Cécile Robert dit :

    En ce qui me concerne, je trouve ma sérénité quand je nage en piscine ou, quand je peux, je flotte dans l’eau en fermant mes yeux et en me concentrant sur ma respiration.

    Sur l’altruisme, quand je suis dans les transports en commun, j’essaye d’ouvrir les yeux et d’être à l’ecoute de ce qui se passe autour de moi, d’éviter le mode « bulle protectrice »…cela donne des fois un sourire complice ou compatissant, ou de me lever pour laisser ma place ou d’aider une maman avec sa poussette…et je me sens bien.

    Cécile

  • Véronique dit :

    Je suis épatée par ces commentaires , toutes ces voies pour trouver la sérénité. La mienne est simple, savoir prendre du temps. Faire des pauses, telle qu’une marche au hasard dans Paris quand il y a trop de turbulences dans mon cerveau.

    Et merci pour tous vos conseils sur le bonheur!

  • MAGSTORY dit :

    La sérénité dans le quotidien c’est pour moi mettre de la conscience dans ce que je fais et ce que je dis, tenter d’être toujours présente à l’instant et savourer ce qui s’y trouve le bon comme le moins bon et ne pas perdre pied, essayer de ne pas juger, ouvrir les bras et son coeur plutôt que les fermer et se garder du temps pour soi, pour regarder mon jardin, pour apprécier une nouvelle fleur autant que les mauvaises herbes, savoir se poser autour d’une infusion, se dire que la vie, la nature ne sont que merveilles, le constater et s’en réjouir.

    Et encore et toujours sourire à la vie et ne pas oublier cette notion de donner/recevoir qui me fait dire un grand oui à la vie.

  • francard dit :

    Un matin, au réveil, ma tête me démangeait fort. Il ne pouvait s’agir de la cuite de la veille, je n’avais pas bue …!
    Chose étrange, cela me démangeait « à l’intérieur « de la tête !
    A demi ensommeillé, je ne m’inquiétais pas et gardais mon calme.
    Brusquement, une question m’apparut et fut soumise à un de mes neurones plus éveillé que les autres: « Pourquoi est ce que je randonne ? »
    Il me sembla alors que découvrir de beaux endroits, rencontrer et pouvoir discuter avec des gens sympathiques, passer un moment agréable avec eux, le pastis et le vin de la pause déjeuner… étaient de bonnes réponses à cette question, somme toute simple.
    Mais au fond de mon cerveau embrumé un autre petit neurone me signalait :  » Il y a autre chose « .
    Je mis alors la totalité de mes neurones sur  » l’affaire », et activa mes connections synaptiques.
    L’alerte fut donnée, et se fut le branlebas de combat.
    Une explication s’imposa enfin.
    La marche, par sa lenteur, me permet de découvrir les paysages et d’appréhender le temps de façon plus intuitive que lors de nos déplacements motorisés, moyens de locomotion ordinaires
    Le temps s’écoule au rythme de nes pas… l’un après l’autre…Tel un métronome réglé au rythme de nes sens..
    La Nature s’offre ainsi à nes yeux au rythme de la marche. Je peut la regarder, et non la voir, la sentir, la toucher,la caresser. Prenant le temps de la savourer, de la capturer, de l’enfouir au fond de moi.
    Le temps de La VIVRE.
    Elle m’ apparait alors dans son insolente beauté, son infini diversité, et je me sent serein, tranquille, apaisé, connecté à moi même.

    • alvisergine dit :

      vous avez une super marrante façon de raconter j’adore …je suis aussi fan de la nature

      dans son integralite faune flore esprits genies …mais j’aime aussi tellement d’autres

      choses ,impossible de tout enumerer je vous souhaite plein de randos sereines et eblouies

  • Florence dit :

    Je pense que la connexion aux autres est trés importante mais se dégager des ressenties des autres est trés compliqués, j’ai lutté pendant des années avec une collègue qui par son attitude et ses dires et beaucoup par ses silences m’a « pourri » mon quotidien de travail, je sentais et je ressens encore ces « mauvaises ondes » qui l’air de rien font passer des moments pas terrible et auquel il ne faudrait pourtant pas s’attacher,elle, tout mieux, dans sa vie perso, que professionnelle, moi qui « rame » à côté, qui parfois et même plus a essayé de vraiment chercher en elle plein de liens positives, qui lui est accordé toute mon attention et ma gentillesse et en retour des phrases fades, banales voir idiotes, je me dis que la connerie n’a pas de limite et cela m’aide à réfléchir sur mes propres erreurs car je me dis qu’avec du recul cela m’aide à ne pas devenir comme ça alors pour moi, c’est la clé de la sérénnité, réfléchir sur ses propres erreurs avec les autres ou quand on ne peut pas sans les autres car certains ne semblent pas vouloir faire l’effort d’accepter d’en parler, comme c’est le cas de cette collegue. Je m’inscris également…

  • Monique dit :

    Sérénité : un article dans le Ouest France du 01/09/2012 sur Matthieu Ricard et sa sœur. Il trône dans mon recueil de kiffes culinaires pour avoir ainsi le 2 kiffes simultanés ; et pas à pas – à la Kaizen – l’initiation au bouddhisme

    Altruisme : Sourire à la Vie ; ce depuis que j’ai découvert « 3 kiffes par jour » l’an dernier au moment de mon Burn Out, puis j’ai découvert Laurent Gounelle, Jacques Salomé, Christophe André et le bouddhisme 🙂

  • chloé dit :

    merci pour l’invit’ 😉
    Face à l’altruisme, c’est simple généralement, ça prend les trippes, les poils se dressent, des frissons, comme une musique universelle qui résonne dans la tête, la sentiment d’amour qui envahit avec cette idée folle d’un monde uni au sein duquel tout le monde se donne la main…une sensation de puissance collective qui remet les pendules à l’heure au moins pendant quelques instants.
    Merci

  • Guillaume dit :

    1)Un de vos secrets de sérénité
    – Pour le corps : un jogging.
    – Pour l’esprit : une séance de méditation, le soir, quand la maison dort, dans la quiétude de la nuit. Le rituel est invariablement le même : je décroche la pendule du salon pour avoir le silence, j’allume un petit diffuseur d’huiles essentielles qui répand dans l’air une délicate odeur de lavande. Puis je m’installe sur une chaise, je mets le minuteur de l’Ipod. Et c’est parti pour un petit moment avec soi-même et l’univers.

    2)Les sensations que vous éprouvez face à l’altruisme
    On se sent plus léger. Ça fait du bien d’avoir fait du bien.
    Il y a justement un chapitre très bien écrit dans Imparfaits, Libres et Heureux de Christophe André. Un extrait : « Les occasions de pratiquer la gentillesse sont multiples : prendre des nouvelles des autres au-delà du simple « Ça va ? », aller vers les personnes isolées dans les soirées et les présenter à d’autres, dire quelques mots aux voisins âgés et seuls, sourire lorsqu’on donne une pièce à un mendiant. »

  • Yoanna dit :

    La sérénité est en moi en permanence cependant je l’enfouie régulièrement au fond … tout au fond pour assurer le tourbillon de la vie professionnelle…Mais je la retrouve aussi vite grâce à la nature qui m’entoure. Les ballades du dimanche à la plage, sur les sentiers des douaniers. Je me ressource grâce à ce vent chargé d’iode, il me donne de la force et me rappelle que nous sommes de petites fourmis face à cette dame nature alors relativisons! L’essentiel c’est la santé, l’amour familiale. L’humilité face à la nature me rend sereine et me conforte dans mes choix de vie.

  • Natacha dit :

    Mon secret de sérénité est partagé par plein de monde… il s’agit de la méditation de pleine conscience. Je m’offre un moment chaque soir pour méditer, sur le souffle, les bruits ou les sensations, et si possible le matin pour démarrer la journée avec du recul, de la sérénité et donc de l’amour et de l’altruisme!

    Depuis que j’ai lu et découvert Jon Kabat Zinn et Matthieu Ricard, j’ai compris que je faisais de la méditation de pleine conscience sans le savoir depuis longtemps. Il s’agit là d’autres moments dans ma journée ou dans ma semaine : lorsque je m’assoie à une terrasse ou sur un banc et que je regarde les gens, l’environnement, le mouvement et que j’écoute les bruit et le silence, sans jugement, sans interprétation, juste en pleine conscience, et ça me fait un bien fou!

    J’en profite pour vous remercier de vos conseils et de votre livre qui m’a ouvert la voie vers ces lectures !

    J’espère pouvoir vous accompagner vous et votre équipe à cette conférence, je m’étais promise d’y aller et j’ai loupé le coche!

  • Sophie dit :

    Bonjour, voici une définition bien personnelle de la sérénité :
    Sere…. comme servir ! Je puise ma sérénité dans le sentiment d’être utile, d’avoir accompli une tâche et d’en être satisfaite car je l’ai fait en conscience, et avec empathie (quels sont les besoins réels de l’autre ?). J’aime quand dans ma journée, j’ai rendu un service, pour mes proches, au boulot, à des amis ou des inconnus. J’aime aussi remercier ceux qui m’ont rendu service.
    …ni… comme mon nid ! Le soir, quand je rentre pour mon deuxième travail (s’occuper des enfants, de la maison, etc… NB : mon mari en fait autant, rassurez vous !) je puise ma sérénité dans ce petit cocon que l’on essaye d’entretenir : beaucoup d’amour, des rires, un grain de folie, du calme quand il faut, et pas trop de prises de tête…
    … té… comme thé ! et toutes les nourritures simples, fraîches et colorées que j’essaye d’intégrer dans mes repas
    Il y a encore du travail : re-faire du sport, apprendre à méditer… !

    PS: la conférence a l’air top ! Merci de nous inviter ! 🙂

  • Pauline dit :

    L’un de mes secrets de sérénité est tout simple, il marche à chaque fois, me bénéficie de la tête aux pieds mais je ne le mets pas assez en application : faire du sport, et surtout courir !
    Ahlala, tellement simple et tellement efficace. J’en ressors toute renouvelée et purifiée à chaque fois.

    Pauline

  • LANDRY dit :

    BON JOUR
    après de nombreux ratés avec la fameuse SÉRÉNITÉ j’ai commencé à regarder comment je pouvais installer des espaces de calme dans ma vie bien agitée .
    je plonge chaque matin dans un bain autour de la sérénité en m’offrant un temps de méditation avant d’aborder ma journée.
    c’est un apprentissage de tous les jours qui m’aide à me réconcilier avec l’amour .
    pour aller sur le chemin de la sérénité commençons par nous aimer.
    merci AMOUR merci LA VIE merci Florence merci

  • homerchris dit :

    Il faut accepter l’impermanence des choses.
    Une phrase que je me répète souvent.
    Quelquefois ,je suis assis dans le canapé et je regarde ma petite famille et tout ce qui m’entoure.Et je me dis que tout ceci va disparaître un jour ou l’autre.
    Je prends alors conscience que l’instant que je vis est précieux.Je savoure chaque seconde qui passe.
    C’est ça la sérénité.Vivre l’instant présent pleinement.

  • Loren dit :

    Pour moi, la sérénité, c’est :
    – Une balade en vélo à la campagne, loin du bruit de la ville
    – M’installer derrière ma machine à coudre. Le moteur est bruyant, certes, mais c’est fou comme son bruit m’apaise !
    – Lire un bouquin et boire un bon thé en éteignant tous les appareils électroniques et/ou connectés
    Et l’altruisme, c’est tout simplement distribuer des sourires partout où je vais 🙂
    Merci pour cette chouette initiative !!

  • Bibi2 dit :

    Mon secret de sérénité est simplissime :
    Quand tout s’emballe, que les émotions tentent de prendre le contrôle, que la tension mentale guette et bloque mon corp, je me pose. Je ferme les yeux. Je m’extrait du tourbillon, respire et me répète ce mantra : ´´ Je suis de nature divine. Je peux à chaque instant créer des miracles !’´
    Et je me sens plus sereine et forte !

    J’espère avoir la chance de partager avec vous cette soirée.

    Bonne route.

  • Marie dit :

    La sérénité… J’aimerai tellement arriver à la connaître plus souvent…. Je la sens quand elle est là, quand j’apprécie chaque petit bonheur … Et puis, hélas, très vite elle est partie. J’essaie, tous les jours… Et je suis certaine que je vais y arriver, grâce à des sites et des ouvrages comme le vôtre, entre autres… Merci!

  • Henry dit :

    Bonjour ! Merci encore pour ce blog et ce concours.

    Côté sérénité :
    *Je me suis mise au hatha yoga depuis quelques mois et j’aime beaucoup ça. Chaque semaine, c’est comme un rendez-vous avec moi-même mais c’est aussi une rencontre avec les autres. J’en encore du mal à lâcher prise, à me vider la tête mais j’y travaille assidûment ;
    *Je fais aussi de la sculpture sur argile (un peu par hasard d’ailleurs), un soir par semaine ; le contact avec la terre est tellement apaisant. J’ai douze semaines pour venir à bout de mon projet (j’ai choisi de sculpter un animal de la jungle).

    Côté altruisme : Je suis en stage chez Médecins sans frontières pour quelques mois et j’aime beaucoup ça !

    En espérant me retrouver à vos côtés pour cette conférence,
    Carole

  • Florence dit :

    Bonjour,

    Mon secret pour retrouver la sérénité est de savourer le moment présent. Prendre conscience de l’endroit où je me trouve, les couleurs, les odeurs, les bruits ou le silence, la température qui règne … Lorsque j’ai bien pris conscience de l’extérieur, je prends conscience de « l’intérieur » : douleurs (?), esprit calme ou agité, nature de l’émotion que je ressens (colère, joie, tristesse, déception ,,,) et tout simplement, je la reconnais et lui donne sa place. Je respire 2 ou 3 fois et je repars.
    L’esprit apaisé, en paix …

    Merci pour cette belle idée,

    Belle fin de semaine sereine,

  • Evelyne dit :

    La sérénité pour moi passe – aussi – par la première pâquerette qui borde mon chemin au printemps…
    Ce n’est pas tant la pâquerette qui me rend sereine, mais plutôt
    ✰ le bonheur d’avoir pris le temps de la voir,
    ✰ le bonheur d’avoir réalisé la chance que j’ai de la voir et, enfin,
    ✰ le bonheur de continuer ma route avec le sourire parce que…
    … j’ai vu ma première pâquerette de l’année!!

  • Vibee dit :

    Sérénité : Depuis peu j’ai appris le mantra hawaïen Ho’oponopono, destiné à nettoyer les conflits, qu’ils soient intérieurs ou extérieurs.
    Dès que je ressens une tension (frustration, colère, irritation, peur… tout ce qui est non-serein), je me répète « je t’aime, désolée, pardonne-moi, merci », et tout s’allège, je suis apaisée.
    Merci 🙂

  • Barbara dit :

    La sérénité passe par la respiration donc la conscience de soi, de son corps.
    L’air qui rentre dans mes poumons et qui en ressort… quoi qu’il arrive…
    L’autre élément qui me rend sereine, c’est remercier D.(ou quelqu’autre puissance supérieure) de ce qui arrive. Dans la journée parfois, le soir avant de m’endormir, toujours, je remercie pour tout…

  • aurélie dit :

    la sérénité est source ou synonyme de fluidité. se connecter à nos ressentis pour jauger si nous y sommes, oser s’intérioriser un peu pour être à l’écoute de cet alignement corps, coeur et esprit qui vont au diapason lorsqu’ils s’harmonisent.
    la sérénité est pour moi la mélodie de cette harmonie intérieure que seul, chacun, sait reconnaître puisqu’elle nous est propre. rien de magique, juste être présent à soi même et à ce qui nous environne pour être un lien et avancer au plus près de qui nous sommes.

    RV là bas mais j’aurais le plaisir de partager cette invitation si ces quelques lignes retiennent ton attention. belle journée sereinement kiffante!

  • zaza dit :

    Le 21 octobre : une date impossible pour moi! Alors pour avoir un sentiment d’avoir gagné, je partage l’information autour de moi. Et savoir que peut-être mes amis prendront le temps de réfléchir sur ce qui les apaise et vivront cette rencontre avec vous, voilà mon cadeau ! Et voilà!! C’est facile d’être heureux!

  • Nadia dit :

    Mon secret de sérénité?
    Il n’y a pas longtemps, je suis tombée sur un site qui parlait du perfectionnisme.
    Je me suis reconnue.
    Ce que j’ai appris? Seul un Dieu peut être parfait et que je ne suis pas et je ne peux pas être parfaite, à fond tous les jours, en forme, souriante, aimante, chaleureuse, gaie, facile, compatissante, compréhensive tous les jours…
    Sa ma fait relativisé. Je suis moins dur avec moi même et avec les autres. Sa m’a appris que je ne peux pas être parfaite et les autres n’ont plus. Je suis devenue moins exigeante.

    • farfalla dit :

      bonjour nadia, quel est ce site qui parle du perfectionnisme? bonne journée, farfalla

  • Hermier dit :

    mon secret pour trouver la sérénité: j’ai rencontré il y a 3 ans une chorégraphe ( Héloise Rémy) dans ma ville qui m’a proposé de participer à un projet pour danseurs et non danseurs intitulé « La traversée » : Depuis 2006, elle a créé à Montréal ce projet basé sur la respiration et le mouvement d’humains qui respirent ensemble et trace un chemin tel un banc de poisson ;Il n’est pas nécessaire d’être danseur pour participer à ce projet qui a déja eu lieu dans plusieurs pays et en France à Evreux là où j’habite, il y a déja eu plusieurs traversées d’organisées, et également à Rouen au CHU , nous avons « traversé » à travers le jardin et les couloirs du CHU …c’est un moment unique de partage et d’écoute , de symbiose avec la nature et l’essence de notre être ;Depuis je suis une « Traverseuse » et cela m’aide à traverser la vie avec sérénité 🙂
    j’adorerai être à cette conférence !
    merci

  • Benoit dit :

    Mes secrets de sérénité
    # Pour le corps : juste après le réveil, dans une maison encore endormie, je déroule mon tapis de yoga et entre dans la pratique. Respirations, ondulations, équilibres, étirements… 30 minutes de présence à soi-même, pour entrer serein et conscient dans la journée.
    # Pour l’esprit : à tout moment de la journée, surtout quand les choses se déroulent d’une manière désagréablement inattendue, voire franchement contrariante, je répète « ainsi soit-il ».
    # Pour les autres : une fois serein à l’intérieur, j’essaie d’aimer à l’extérieur, en cercles concentriques. Aimer comme une respiration, comme une simple présence, calme et attentive. Sans plaquer mes myriades d’attentes et de jugements sur ces êtres croisés, des plus proches (femme, enfants, amis, collègues…) aux plus éloignées. Etre là et aimer.

Commenter