Le mariage d’Eric

Article
Laisser un commentaire 1

Eric, c’est mon frère. Lorsque je l’ai rencontré, j’avais 8 ans. Et lui 21 jours. Il est arrivé à la maison dans un panier. C’est comme cela, alors que voyageaient les bébés. Et il arrivait de très loin. De Tahiti, où il est né.

Je n’avais jamais vu un bébé aussi craquant. Tout m’a plu chez lui, en commençant par son tout petit nez et ses quelques cheveux hérissés. Tout de suite, je l’ai aimé.

Aujourd’hui, il nous a rendu fous de bonheur. Car jamais, au grand jamais, je ne l’avais vu aussi heureux. Il a épousé Yumiko. Et comme a répété ma mère, tout la journée, il ne nous est rien arrivé d’aussi sensationnel dans la famille depuis longtemps.

Mon petit frère, a mis 39 ans à réconcilier tous les morceaux qui le constituent. Ses racines tahitiennes, son pays d’adoption et son attirance pour le Japon, la dernière rive du pacifique. Aujourd’hui, je l’ai vu à sa place. Au centre d’un essaim de couleurs, entre un accordéon et des yukulélés,  les nippones couvraient les vahinés de déguisement. Yumiko et ses amies ont chanté pour consoler le japon de ses souffrances. Les soeurs « biologiques » d’Eric ont dansé pour leur bonheur, représentant sa fratrie de 9 restée là bas. Et nous nous l’admirions et l’aimions de toutes nos ailes.

Il a mis toute sa vie à retrouver les siens et constituer un monde à lui où tous se côtoient, sans en perdre son latin. Il l’a fait doucement et discrètement.  A l’abris de tout jugement pour nous révéler, ce 2 juillet magique, la beauté de ce monde biggaré que Yumiko et lui ont composé.

Je suis fière pour lui et amoureuse de sa femme, aussi. Ma nouvelle soeur est japonaise, j’en avais déjà des tahitiennes, sans oublier les miennes aussi quand même. Mais c’est ce petit garçon arrivé dans son panier couvert de colliers de coquillages qui mis toute son énergie pour être le trait d’union entre toutes ces maisons. Pour créer enfin la sienne.

Notre tribu s’est agrandie aujourd’hui, ajoutant un étage entier à sa fusée. Quand c’est mélangé, c’est tellement plus gai a dit Sophie. Nous avons tous grandi en les regardant. En les comprenant et en les admirant. En admettant aussi tout ce que nous n’aurions jamais été sans lui.

Que votre vie ensemble soit aussi douce et riche que cette journée. Vous êtes la grâce et je vous aime tellement.

A lire aussi

Toutes les femmes chantent contre le cancer

En France, chaque jour, 1000 personnes apprennent qu’elles sont touchées par le cancer. Dans ce combat contre la maladie, les femmes ...

Fémininbio : VIVE LA CUISINE POSITIVE !

Rencontre avec Florence Servan-Schreiber, l’auteur de 3 Kifs par jour qui récidive avec un livre de recettes à l’enthousiasme ...

Le bonheur et les amis

Le bonheur et les amis C’est toujours meilleur ensemble. Car une des choses les plus puissantes pour être heureux, ...

Un commentaire sur “Le mariage d’Eric”

  • Christiane Collange dit :

    Quelle joie de voir en photo les jeunes mariés !
    Ils ont l’air si heureux .
    La nouvelle Madame Servan-Schreiber est vraiment si jolie etch sympathize,
    Bienvenue à cette nouvelle nièce
    Cc

Commenter