Une rentrée blend

Article
Laisser un commentaire

Voilà, nous y sommes. Nous revenons à nos activités, vies, engagements, objectifs et responsabilités. C’est cyclique. Après la déconnexion et le souffle d’air différent qui nous ont traversé pendant les vacances, la rentrée nous propulse dans la réalité.

Chaque année, nous profitons de la reprise pour nous projeter et jurer de, cette fois-ci, trouver notre équilibre.

Mais la notion même d’équilibre sous entend des forces en opposition et des tiraillements. Alors plutôt que de tout traiter avec égalité, essayons plutôt de tout mélanger.

To blend signifie amalgamer, brasser, fusionner, assembler et conjuguer. C’est ce qui se qui se passe dans un mixeur lorsqu’on y jette plusieurs denrées. Blender sa vie (expression inventée ici pour l’occasion) consiste à  gommer les frontières de son bien être pour progresser de façon globale.

Concrètement, on trace un cercle que l’on découpe en 8 segments (comme une tarte) et on choisit ce qu’il nous faut pour nous sentir engagés et satisfaits. Par exemple : santé/exercice physique, apprentissage, des avancées professionnelles, l’équilibre des enfants, des relations harmonieuses et stimulantes, se sentir entouré, des instants d’intimité, des moments d’invention, etc. Chacun sa liste.

On colorie à partir du centre le niveau de satisfaction que l’on ressent dans ce domaine, en cette rentrée.

Commence alors le travail de progrès en se demandant ce qui va nourrir ces aspects aussi bien pros que personnels.

Par exemple, les moments d’intimité alimentent une grande partie du sens que je trouve à me lever le matin. Je vais donc devoir veiller à en créer.

lors de discussion avec des clients

par des rencontres avec des personnes inspirantes à organiser,

au cours de moments avec mon amoureux,

en tête à tête avec mes enfants

à boire des coups avec des copains.

en riant plus souvent, etc.

Il en va de même pour nos expériences optimales. Celles au cours desquelles nous sommes tellement concentrés que le temps passe à la vitesse de l’éclair et que nous nous sentons terriblement vivants. De nouveau, détailler celles que nous allons vivre dans tous les domaines de nos vies. Chez moi, ça donnerait :

écrire

fabriquer des choses avec mes mains

imaginer l’avenir

apprendre quelque chose de nouveau.

Le blend ne s’arrête donc pas aux seuil de nos maisons ou de notre profession, mais englobe bien tous les aspects de notre vie. Il impose de se concentrer sur la texture de nos expériences pour nous sentir avancer de façon globale. Et plutôt que de se s’en tenir à tel ou tel objectif, on se donne le droit d’être exigeant sur la qualité de ce que l’on vit.

Face à ce camembert, nous choisissons l’énergie à que nous allons consacrer au fait qu’il soit le plus coloré possible, et le tour est joué. Et si jamais on manque d’idée et bien on peut en parler autour de soi. En mode « et toi, comment tu fais pour trouver le temps d’aller à ton cours de … ? » S’inspirer des autres nous permet souvent de retrouver ce qui compte réellement pour soi. Et on avance.

Bonne rentrée, bon blend, et bons kifs. Tout cela est destiné à ne pas oublier que mieux nous nous sentons, mieux nous nous sentirons. Alors blendons.

Publié le 28 août 2017

Étiquettes : , , , ,

A lire aussi

La science du couple : dormir ensemble

La science du couple 6 : dormir ensemble

Pour se marier ou rester en couple, tournons-nous désormais vers la science. Le très sérieux Time Magazine, constate que ...

Compte à rebours

Ce soir j’ai récuré la plaque de mon four avec délectation. J’entends mes fils rire à se mesurer l’un ...

Trop tard ? L'élection de Donald Trump

Trop tard ?

L’annonce de l’élection de Donald Trump nous a fait rétrécir d’un coup et abandonner pour quelques instants l’illusion que nous ...

Commenter