Une conférence pour fleurir

Article
Laisser un commentaire 3

Je me réveille ce matin les yeux mi-clos. Une nuit n’a pas suffi à récupérer l’énergie déployée pour arriver à la date du 16 novembre. C’était hier soir, la première de ma nouvelle conférence : Surprendre son cerveau et je ne suis pas encore remise.

Jusqu’à présent, mes interventions tournaient autour des livres que j’avais écrits. Je disposais donc d’une masse de contenus recherchés et déjà triés, à organiser et raconter. Mais cette fois-ci, je suis allée droit au but. Conférence direct ! Ai-je pensé que c’était plus simple ? Ça ne l’a pas été.

J’ai tant travaillé, mais qu’est-ce que j’ai kiffé !

Car j’ai goûté ici à une immédiate liberté. L’objectif de cette conférence est d’intégrer des pratiques et comportements qui nous font fleurir. Fleurir est un concept de psychologie positive que je défends. C’est un mélange d’épanouissement, de contrôle, de conscience et de joie.

Fabriquer cette conférence m’a permis d’appliquer ce que j’y développe : faire des choses nouvelles, multiplier les premières fois, s’encourager, travailler en conscience, remercier, innover et trier les informations pour choisir celles qui nous poussent vers notre potentiel. Et accepter d’être unique.

Tout commence par des lectures et recherches, bien sûr, mais ensuite le chemin s’éloigne de l’écriture pure. Ça devient un travail en étoile. Et donc en équipe. Cette conférence-expérience implique le public. Elle impose une scénarisation, des repères, des indications, beaucoup de graphisme, du son, de la préparation, des distributions, des anticipations, des répétitions, des impressions, de la technique, de la programmation, de la mémorisation et des surprises, bien sûr.

Pour la compléter, je me suis aussi creusée la cervelle. Comment aider chacun à retenir ses enseignements, revivre les expériences et continuer son chemin en sortant ? Re-travail et créations pour proposer un parcours digital d’accompagnement.

Et puis, il faut y aller.

Préparer le décor, la tenue, la playlist, les chaussures et 800 bouteilles d’eau : théâtraliser un propos avec deux objectifs. Offrir du plaisir tout en en éprouvant. S’armer contre la peur, les voix du doute et une mémoire défaillante.

Car huit cent personnes avaient réservé leurs places.

En l’apprenant, j’ai raté une respiration. Quelle idée d’inaugurer un propos en si grand nombre ? Et puis tant pis, me suis-je dit ! Surprise pour surprise, autant y aller carrément.

Vous êtes arrivés, je ne pouvais plus reculer, alors je me suis alignée. Pour faire honneur à votre présence, j’ai fait de mon mieux possible. J’en ai les larmes aux yeux, ce matin. Votre confiance est un honneur. Un soutien, une raison supplémentaire de me lever ce matin. Hier soir  a été comme  un accouchement. Celles qui sont passées par là savent que le lendemain, on se sent toute petite.  Car on a soulevé une montagne en vivant un moment bien plus grand que soi.

Ma reconnaissance est infinie.

Grâce à vos vibrations, j’ai repéré ce qui vous a plu, le gras qui traîne encore, les améliorations possibles, les pétillements à conserver et les surprises à affiner. Je suis immensément fatiguée, mais j’ai incroyablement envie de recommencer, et ce matin, au bout de mes doigts, des pétales avaient poussé, alors je vous dit MORCI !

Publié le 17 novembre 2017

A lire aussi

Ennui ?

Cette image dit « Lassé de m’ennuyer car s’ennuyer est ennuyeux ». Mais je crois que je ne m’ennuie jamais. Peur ...

l'élégance

Simplicité ingénieuse

C’est l’une des définition de l’élégance. Elle résume si bien ce que nous faisons ces jours-ci en portant des ...

Vocation

Petite description de l’effet que fait le fait d’être à sa place. En attendant la vidéo, une vue de ...

3 commentaires sur “Une conférence pour fleurir”

  • Céline dit :

    Bonjour Florence, je me suis endormie difficilement car avec pleins d’idées dans la tête qui fleurissaient. Mais je me suis réveillée reposée et positive ce matin. Des idées germent par-ci par-là au fur et à mesure de la journée. Pour ma vie mais aussi pour mon travail. Je suis chef de projet bien-être au travail donc je cherche toujours des idées pour aider les autres à s’épanouir.

    Merci de nous avoir impliqué, merci d’avoir osé tous ces exercices, grimaces et gymnastique hier. Merci à Fanny pour ce moment d’émerveillement.

  • isabelle dit :

    J’étais aux 3 kifs à Lyon et j’ai kiffé.
    Hâte de fleurir!!
    Bientôt en tournée?
    Merci merci merci merci merci

  • Fouquet dit :

    Ce matin je « joue » à etre moi, je mâche du chewing-gum, je snife de la vanille, j ai remis du sel dans mes plats. Vous ne comprenez ? Chut ! Je suis entrain de Fleurir ! Un grand Morci Florence Servan schreiber pour cette expérience unique

Commenter