Déjà 37 représentations : trente sept

Pour des débutantes qui se voyaient jouer La Fabrique à Kifs deux fois, pour voir, puis repartir se cacher dans leur vie, ça fait tout de suite plus long. Hier soir, les comédiennes Mathilda May et Diana Laszlo sont venues nous voir jouer. Nous avons ensuite partagé un soda, elles nous ont donné des conseils, des idées et de précieuses recommandations. Comme des soeurs. Nous avons réalisé, en les écoutant, à quel point, en plus de la concentration que demande un spectacle, son évolution est aussi possible.

On nous parlait de la magie du spectacle vivant. Il y a quelque chose de cela. N’importe quelle phrase peut être dite autrement. C’est un peu vertigineux.

Et puis, il y a vous

Car ce spectacle, qui se joue lumières allumées, exprès, est aussi pour nous, chaque soir, dans la salle.  Nous voyons et sentons tout. Votre joie, vos craintes, l’entrain, les doutes, les baisers, les résistances ou les larmes. Nous savons à quel moment vous vous laissez prendre dans le flux de cet ensemble. Car l’ovni que nous proposons ne permet pas d’être passif.

Notre écrin principal est Le Théâtre de l’Oeuvre, à Paris. Cette salle a un petit truc en plus qui crée chez nous, et vous aussi, une excitation particulière. Mais désormais, nous voyageons. Autres lieux, éclairages, dispositions, intentions et atmosphères. Il y a eu le sublime Splendide à Bordeaux, deux représentations coup sur coup à Nantes, la chaleur de Toulouse, la Bourse du travail à Lyon et son immense scène, Deauville en matinée, l’ambiance familiale de Morangis. Des rencontres, aussi, avec Marie-Pierre Degage qui nous a invitées à jouer au cinéma Le Majestic de Compiègne. Elle même, avec ses sous, pour partager le plaisir qu’elle avait ressenti en nous voyant, avec ses concitoyens. Ou un spectateur de Tigery, rentré chez lui après le show : cambriolage. Il nous a écrit sa mésaventure avec le sourire. Effet secondaire de cette fabrique là !

Une tournée, c’est comme la vie normale, mais en plus prenant

Voyages, retours de nuit, climats divers, partir à temps, ne rien oublier, ne croiser que le veilleur de nuit de l’hôtel et repartir à l’aube pour être au bureau à temps. On fait connaissance, on fait de son mieux, on se rhabille, souvent les restos sont déjà fermés, alors on rentre. Nous en avions rêvé en combi Volkswagen. Bon, ça se passe plutôt en TGV.

Et bien voilà, une année de plus vient de se terminer, et chaque soir qu’il nous est donné de venir vous rencontrer, nous nous pinçons, pour vérifier que c’est bien nous qui avons cette chance là.

Une spectatrice nous a fait un sublime compliment : « Vous êtes toutes les femmes. » A nous trois, il y a de cela :  théâtraliser la vie pour nous permettre, à toutes et tous, de mieux la célébrer. Et au passage, d’en profiter.

Maintenant, repos. En 2018, nous reprendrons la route en passant par Barcelone, re-Lille, Joinville le Pont, La Ciotat, Marseille, Dammarie-les-lys, Plaisir, Plougastel, Fleury-les-Aubrais, Grenoble, Magny-le-Hongre, re-Toulouse et re-Bordeaux, et toujours Paris.

 

A lire aussi

Défi : 21 jours de gratitude

Défi : 21 jours de gratitude

Pour bien commencer l’année, entrons tout de suite dans le vif du sujet. Janvier est traditionnellement le temps des ...

Nouveau livre d'Hélène Bonhomme C'est décidé, je suis Fabuleuse...

C’est décidé, je suis Fabuleuse…

Hélène Bonhomme, publie son second livre. C’est décidé, je suis fabuleuse : petit guide de l’imperfection heureuse. Son crédo ? ...

Il a eu lieu, ce dîner de kifs

C’est pour moi suffisamment émouvant pour le souligner. Ce qui a commencé à la maison avec mes propres enfants ...

4 commentaires sur “La tournée”

  • Brig dit :

    Et pas de re-Lyon ? Ma fille est moi un super souvenir de ce 10 novembre 17 avec le rire d’une salle entière…..

  • Stef dit :

    Profonde gratitude pour ce merveilleux cadeau et partage Mesdames vous uniquement fabuleuses exceptionnelles et tellement vraies.
    Je n ai pas seulement vu votre spectacle, j étais là en pleine conscience et ce fut délicieusement positif et plein d amour.

    Peut être qu un jour vous viendrez sur Caen ! En attendant un grand merci à vous les kiffeuses delicieuses.
    Stephanie ❣️

  • Serge dit :

    Bonjour Florence
    Où avez-vous trouvé le modèle du van à plier svp ?
    Merci
    Serge

Commenter