Interview Oser Rêver Sa Carrière : aborder son changement de voie en restant positif(ve) et serein(e)

Presse
Laisser un commentaire 2

J’ai répondu avec plaisir aux questions de Marina Bourgeois de Oser Rêver Sa Carrière, pour aborder un changement de voie en restant positif(ve) et serein(e).

 

Oser Rêver Sa Carrière : Florence, je dois vous avouer un petit truc avant de démarrer : j’ai sauté de joie quand vous m’avez répondu positivement pour cette interview ;-). Un grand merci, donc !

Florence Servan-Schreiber : Comme faire plaisir fait plaisir, et bien tout cela nous fait plaisir !

Oser Rêver Sa Carrière : Florence, je vous ai sollicité pour plusieurs raisons : tout d’abord, parce que j’apprécie beaucoup votre travail et votre énergie. Mais pas que ! M’inspirant de l’un de vos ouvrages, “3 kifs par jour”, je recommande souvent à mes client(e)s souhaitant changer de voie de tenir un petit carnet de leurs kifs du jour. L’exercice leur plaît énormément. Comment vous est venue cette idée ? Pourriez-vous l’expliquer à nos lecteurs(trices) ?

Florence Servan-Schreiber : Cet exercice est l’un des classiques dans les laboratoires de psychologie positive. Je l’ai découvert en lisant les publications de Martin Seligman, son fondateur. Cet exercice forge dans notre cerveau un nouveau canal de détection de bénéfices et nous permettra, ce canal une fois établi, de gagner en espérance de vie. C’est en voulant l’expliquer à mes enfants auxquels je souhaite une vie joyeuse et longue que je l’ai traduit en “kifs”. Comme il ont immédiatement compris le concept, la détection de sources de gratitude est devenue à la maison une célébration des kifs.

Oser Rêver Sa Carrière : Florence, vous êtes passionnée par ce que vous faites. Vous avez plusieurs« casquettes » comme on dit dans notre jargon professionnel. Vous nous en parlez ?

Florence Servan-Schreiber : Dans le fond, ce qui me passionne reste constant : défricher, essayer, traduire dans mon langage et raconter. Je le fais sous les formes suivantes : en écrivant des livres, en animant des ateliers, en donnant des conférences, en chroniquant dans des magazine ou des émissions de télévision, et plus récemment dans “La fabrique à kifs”, une pièce de théâtre/master class de bonheur dans laquelle j’ai le droit de chanter et danser.

La Fabrique à kifs

Oser Rêver Sa Carrière : Vous êtes une slasheuse en réalité Florence ! Une slasheuse heureuse ?

Florence Servan-Schreiber : Comme nous tous, parfois oui, parfois non. Ce que j’observe, depuis la parution de “3 kifs par jour”, est que je fais preuve de plus de courage. Je me suis longtemps considérée être paresseuse.
Aujourd’hui, si je me dis j’ai envie d’ouvrir une académie de cours de connaissance de soi en ligne/jouer au théâtre/écrire un nouveau livre/ ou apprendre la cuisine japonaise, je le fais. Cette partie là de ma vie m’amuse beaucoup. Je ne me retiens plus. Je me donne du mal pour me mettre dans des expériences de flux. C’est beaucoup de travail et je franchis des obstacles comme tout le monde, mais j’ai la sensation de progresser et j’aime ça.

Oser Rêver Sa Carrière : Comment avez-vous vécu vos différentes transitions professionnelles Florence ?

Florence Servan-Schreiber : Dans la douleur. C’est inévitable. Mais c’est grâce à cela que j’ai appris qu’il faut se perdre pour se trouver. Je n’aime être ni dans le noir, ni dans le gris. Pourtant, ces transitions ne me redonnent de la couleur que bien plus tard. Maintenant, je le sais. J’espère que la prochaine fois, ça fera moins mal. Et encore….la renaissance n’en est que meilleure.

Oser Rêver Sa Carrière : Votre entourage a-t-il joué un rôle important lors de vos changements professionnels ?

Florence Servan-Schreiber : Certainement ! Déjà, ceux qui nous supportent à la maison quand on est déprimé ou perdu. Je les remercie ici. Ensuite, les petites perches que j’ai attrapées, qu’elles m’aient été tendues en conscience ou non. Et derrière une perche, il y a toujours un perchiste.

Oser Rêver Sa Carrière : Florence, estimez-vous avoir « trouvé votre voie » ? Et qu’est-ce que cela signifie pour vous ?

Lire la suite sur le site de Marina Bourgeois

Publié le 22 septembre 2017

Étiquettes : , , , , ,

A lire aussi

Boite du jeu O.zen d'Ubisoft

Découvrir O.zen

Un jeu vidéo qui fait du bien : enfin. C’est la bonne idée qu’a eu l’éditeur de jeux vidéos ...

La magie du matin, Prix du livre Optimiste 2016

La magie du matin

Depuis 2 ans maintenant, je fais partie du jury qui décerne le Prix du livre Optimiste : « pour combattre ...

Dé-jeuner

Voilà, c’est maintenant. On pourrait dire que c’est le grand moment, mais le meilleur est juste avant. Il est ...

2 commentaires sur “Interview Oser Rêver Sa Carrière : aborder son changement de voie en restant positif(ve) et serein(e)”

  • Florence dit :

    Bonjour Stéphane,
    Avec plaisir, écrivez moi via le formulaire de contact du site.
    Merci

  • dabas dit :

    Bonsoir Florence,

    je voulais revenir sur votre interventionTED où vous parler de votre cousin. Cette présentation m’a beaucoup plu et touché. Je pratique de plus en plus la cohérence cardiaque et la gratitude. Et de merveilleux changement s’opèrent dans ma vie.

    J’ai un blog dont la thématique est celle du bien-être et un autre plus général depuis 2014.

    J’aimerai écrire un article invité pour vous.

    Serait-ce possible ?

    Excellente journées pour celle d’aujourd’hui et toutes les autres à venir.

    Stéphane Dabas (nous sommes en contact sur linkedin)

Commenter