L'interview de Florence Servan-Schreiber par Grazia

Grazia : apprenez à vous aimer en maillot de bain

Presse
Laisser un commentaire

Le passage au maillot de bain n’est pas seulement une épreuve. C’est aussi l’occasion de renouer avec son corps, de l’aimer un peu plus et même d’en faire un atout séduction. La preuve avec les conseils de nos experts.

Par

Faire la paix

Les dernières études l’ont prouvé: pratiquer l’autocompassion rend encore plus heureux que la confiance en soi. On essaie ?

Avec Florence Servan-Schreiber, journaliste, conférencière, spécialiste du bonheur, auteur de Power Patate chez Marabout.

APPRÉCIER SON CORPS

Au lieu de le juger jusqu’à le détester, regardez-le avec gratitude. N’oubliez pas qu’il vous porte, vous transporte, vous permet d’interagir avec les autres et vous fait ressentir des choses formidables. Vous ne diriez jamais à une amie: « Oublie les robes courtes, tes genoux sont immondes. » Traitez-vous comme une amie.

L’EXPLOITER

Quand le corps reste à l’état immobile, on s’attarde sur son aspect extérieur, jusqu’à oublier les sensations extraordinaires qu’il peut nous procurer. Faites-le bouger ! Le coeur qui bat quand on accélère, la perception des muscles qui s’activent et même les courbatures sont des sensations réjouissantes qui nous font l’aimer chaque jour davantage.

CHANGER DE CORPS ?

Il faut choisir son camp. Soit les genoux sont moches, mais on ne va rien y faire donc on arrête l’obsession. Soit ils sont laids, on les déteste et on agit pour qu’ils ne le soient plus. Mais attention : les études montrent que les personnes qui ont participé à des émissions de relooking extrême en espérant transformer leur apparence et être plus heureux ne l’étaient pas davantage après.

 

Lire l’article dans son intégralité sur Grazia

 

A lire aussi

10 trucs pour être gentil

Aujourd’hui c’est la journée officielle de la gentillesse. Etre gentil, c’est avoir une grâce familière qui plait. Car il ...

Contrastes

Les dernières 48h ont été une cascade  d’ambiances en tous genres. Commencée dans les sous sol d’une entreprise bunker ...

10 jours sans manger – jour 1

Je parle très bien Allemand. Dans ma tête.  Sans émettre un son, je peux entretenir un dialogue entièrement germanique ...

Commenter