Le rire en entreprise, avec la Fabrique à kifs !

Entreprises : rire à 1000

Article
Laisser un commentaire

S’il vous plait, arrêtons de toujours souligner le pire !

Je rentre de Ronchin. Mardi, en fin d’après midi, 1000 collaborateurs de la centrale d’achat ADEO y étaient réunis sous un immense chapiteau, sur leur incroyable campus, Terradeo. Nous venions jouer pour eux notre masterclasse de bonheur : La Fabrique à Kifs. Contrairement à l’ambiance des théâtres, il faisait jour, le décor était projeté sur des moniteurs répartis dans la salle, et vos voisins étaient vos collègues.

Un coup de foudre professionnel

En toute transparence, le comité de direction d’ADEO avait accepté de nous faire venir sans savoir en quoi consistait le spectacle. Une histoire de chaude recommandation de quelqu’un qui leur inspirait confiance. Et le coup de foudre a été mutuel. Pour eux, comme pour nous.

La totalité des collaborateurs venait d’écouter certains de leurs collègues décrire des expériences professionnelles ou personnelles inspirantes. Mis à l’honneur dans un contexte de conférences très pros, ciselées et passionnantes. Notre mission était de clore cette journée en rappelant à chacun que la plus grosse part de notre destin est entre nos mains. Celle de la lecture que nous faisons de ce que nous traversons.

Une question de rupture

Notre pédagogie apporte une rupture dans le monde du travail. Car notre ambition est d’ancrer nos enseignement par le rire. Mais oui, plutôt que de prôner le plus, le mieux ou comment faire face au pire, nous venons illustrer et souligner le bon. Celui qui nous habite, qui nous entoure et qui nous porte. Le meilleur de soi et de ses collègues, la chance d’être qui on est, en toute humanité. Essentielle à embrasser puisque nous ne serons jamais quelqu’un d’autre.

Et quand 1000 personnes rient ensemble, l’effet est décuplé. Les collaborateurs sont enrichis, leurs managers, et nous aussi. Des références et illustrations communes s’installent, du vocabulaire aussi : plus de kifs pour tout le monde. Cette salle en était la démonstration. Quand on décide de souligner le meilleur de ses collaborateurs, tout le monde y gagne.

Bravo et merci ADEO.

A lire aussi

Vos questions à Christophe André

Vendredi 20 mars 2015, j’aurai la joie d’interviewer Christophe André au Salon du Livre de Paris, en public.Le thème de notre ...

Pleine conscience garantie

Voilà 48h que je n’ai rien mangé. Rien est inexact, j’ai bu des liquides en pagaille, quand même, mais seulement des ...

Paris Match

Lâcher prise, apprécier le moment présent, se connecter à soi-même, autant d’outils pour apaiser son mental et voir la ...

Commenter