Les pays où l'on est le plus heureux

Le bonheur est social et personnel

Chronique Kaizen
Laisser un commentaire 2

Le World Happiness report 2017 est « tombé ». Enfin en France, il est plutôt remonté. D’un cran depuis l’an dernier. Nous occupons désormais la 31è place des pays où l’on est le plus heureux sur 106. Les vainqueurs de cette année sont les Norvégiens et le podium toujours occupé par des pays du très nord de l’Europe.

Qu’ont donc nos vies ici de mieux ou de moins bien que celles de nos voisins ? Nous précèdent, en dehors des champions que nous connaissons (Norvège, Danemark, Islande et Suisse) :

Israël, pourtant souvent sous qui-vive militaire,

le Mexique malgré ses défis sécuritaires,

les Emirats et leurs droits des femmes plus que douteux

et même Singapour, bien qu’un état très policé.

En queue de peloton, les territoires occupés Palestiniens, l’Egypte, la Bulgarie et enfin le Sierra Léone.

 

Un classement sur 8 critères

1. Le pouvoir d’achat

2. L’espérance de vie

3. Le soutien interpersonnel

« Si vous êtes en difficulté, pouvez-vous compter sur des amis ou votre famille pour vous venir en aide à n’importe quel moment, ou non ? »

4. La sensation de liberté

« Êtes-vous satisfait ou mécontent de votre liberté ? »

5. La générosité

« Avez-vous donné de l’argent à une oeuvre de charité le mois dernier ? »

6. La confiance

« Considérez-vous que la corruption existe à grande échelle au sein du gouvernement et/ou des entreprises de votre pays, ou non ? »

7. Les sensations positives

« A combien d’occasions avez-vous ri ou vous êtes-vous réjoui les jours précédents ? »

8. Les sensations négatives

« A combien d’occasions vous-êtes vous senti préoccupé, triste ou en colère les jours précédents ? »

 

En France…

Et voilà ce que l’on apprend des scores français. Notre pouvoir d’achat n’est dépassé significativement que par la Norvège, le Luxembourg, les Emirats Arabes Unis et Singapour. Notre espérance de vie n’a rien à envier aux autres (82,5 ans). Le soutien des nôtres est accessible. Notre sensation de liberté est inférieure à celle des habitants d’Arabie Saoudite. Au pays des droits de l’homme, de l’expression et de la liberté de la presse, c’est une surprise.

Et le score le plus bas chez nous est celui de la générosité. Aïe aïe aïe, d’argent nous avons très peu donné le mois dernier ! La défiance à l’égard du gouvernement et des entreprises était, au moment de l’enquête effectuée en 2016 marginale. En gros, si on se compare à l’international, nous nous n’avons pas tant de difficultés que cela.

Mais ce que révèle cette édition, est qu’au sein d’un pays nanti comme le nôtre, les plus grosses variations du bonheur de nos concitoyens proviennent des inégalités en terme de relations humaines, de santé physique et mentale.

Le bonheur réside donc chez nous véritablement dans la qualité des liens avec nos proches.

Dans la solidarité que nous pouvons exprimer en partageant plus ou en veillant mieux au bien-être de notre entourage. Mais aussi dans la reconnaissance et la prise en charge des difficultés psychologiques et enfin dans le fait d’avoir non seulement un travail, mais un travail qui nous plait.

Nous sommes en sécurité, alors donnons plus et n’hésitons pas à nous entraider.

 

Continuer sur Kaizen

A lire aussi

La fabrique à kifs, vue par Nathaly, de Carré Or TV

« Une master classe pleine de bienveillance » Carré Or TV

Nathaly, de Carré Or TV, a été voir La Fabrique à kifs à Paris début Avril, au Théâtre de ...

Journal de jeune jour 3

10 jours sans manger – jour 3

J’ai bronzé dans la nuit. Il a plu dru sur Uberlingen, du soir au matin, mais au réveil, j’avais ...

La science du mariage et du couple. Numéro 1 : l'attraction

La science du couple 1 : L’attraction

Pour se marier ou rester en couple, tournons-nous désormais vers la science. Le très sérieux Time Magazine, constate que ...

2 commentaires sur “Le bonheur est social et personnel”

Commenter